8 septembre 2006

« Bread and Roses » (2000) de Ken Loach

Bread and rosesElle :
Très belle leçon de dignité de la part de ces employés immigrés qui font le ménage dans les immeubles les plus luxueux de Los Angeles. Ken Loach nous emmène avec beaucoup de naturel au coeur du combat de ces salariés exploités. On assiste, comme si on était à leurs côtés, à leur lente prise de conscience que leurs droits sont bafoués. C’est Maya, une jeune mexicaine et un jeune syndicaliste qui mènent cette rude bataille. Elle est émaillée des trahisons d’une soeur elle-même exploitée par sa famille, des angoisses et humiliations des vieilles femmes qui craignent le licenciement, des rêves universitaires d’un collègue qui veut s’en sortir. Les acteurs sont très touchants et authentiques.
Note : 5 étoiles

Lui :
C’est un film assez touchant sur une lutte syndicale de mexicains clandestins aux Etats-Unis. Ken Loach a su trouver la bonne approche pour faire un film émotionnellement fort, évitant ainsi l’âpreté de certains de ses films, et parvient à nous passionner. La mise en scène est très enlevée et brillante. Un beau film humaniste.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Pilar Padilla, Adrien Brody, Elpidia Carrillo, Jack McGee
Voir la fiche du film et la filmographie de Ken Loach sur le site imdb.com.

2 réflexions sur « « Bread and Roses » (2000) de Ken Loach »

  1. ah pardon mais cette scène quand démarre la grève !!! pas un soupçon de pathos ni aucune lourdeur style cinéma engagé mais en béton armé…
    difficile, sauf si on est fan d’un Sarko par exemple, de retenir ses larmes dans les salles osbcures

  2. A conseiller à DSK, en particulier suite à ses exploits hôteliers bien connus. Cela permettrait à ce « socialiste » de découvrir ce qu’est la classe ouvrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *