3 juin 2006

8 femmes (2002) de François Ozon

8 femmes Elle :
Malgré le formidable film Sous le sable de François Ozon, je m’attendais au pire c’est-à-dire à une comédie outrancière et criarde. Eh bien non, j’ai eu droit à une comédie policière à la Agatha Christie, filmée de façon théâtrale et originale où l’humour et l’horreur se côtoient. Ce film dédié aux femmes bascule du rire à l’effroi, fait tomber les masques et l’hypocrisie des bonnes moeurs. Nos huit femmes sont talentueuses en particulier Isabelle Huppert en vieille fille rigide et Fanny Ardant en femme mûre et séductrice. François Ozon témoigne d’une grande maîtrise de la caméra et du scénario.
Note : 5 étoiles

Lui :
L’idée de base pouvait être intéressante mais Ozon ne parvient à dépasser le stade du conventionnel, du prévisible, du caricatural. A part le numéro d’actrices, je ne vois pas trop l’intérêt d’un tel film. D’ailleurs l’erreur est peut-être là : la présence d’une telle brochette d’actrices connues a sans doute sclérosé le film, l’empêchant de décoller…
Note : pas d'étoile

Acteurs: Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Emmanuelle Béart, Fanny Ardant, Danielle Darrieux, Virginie Ledoyen, Ludivine Sagnier, Firmine Richard
Voir la fiche du film et la filmographie de François Ozon sur le site IMDB.

Voir les autres films de François Ozon chroniqués sur ce blog…

4 commentaires sur « 8 femmes (2002) de François Ozon »

  1. J’ai plutôt bien aimé.Une bonne pléiade d’actrices,des musiques sympatoches,ça détend bien..mais sans plus 🙂
    J’ai eu un peu l’impression de voir une pièce de théatre filmée il est vrai.

  2. J’ai bien aimé. Film typique d’Ozon, de par son talent de mise en scène et et son originalité dans la façon de raconter une histoire. L’ambiance ‘huis-clos’ et la brochette d’actrice fait de ce film un bon film, léger et divertissant. Un bémol cependant: des fois, il veut en faire un peu trop et ça devient emberlificoté ^^
    ***

  3. Un film est réussi grâce à une maîtrise du kitch et du jeu en mliroir d’actrices qui surjouent dans un numéro d’artiste à fait perdre notre soufle. On peut être écoeuré à la fin par ce film trop coloré et un peu trop appuyé.
    Cependant quand Ozon est simplement réalisateur et non pas auteur c’est beaucoup mieux. C’est vraiment un bon directeur d’acteurs mais qui n’a rien à dire. Ce serait bien qu’il ne se contente de réaliser et pas de chercher à être auteur.

  4. Je trouve ce film formidable ; les actrices sont superbes, j’ai été conquis par tant de talent et je salue la performance d’Emmanuelle Béart, la bonne éffarouchée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *