10 mai 2006

Amen. (2002) de Costa-Gavras

Amen. Elle :
Costa Gavras signe un film très fort par son message et par l’émotion qu’il transmet au spectateur. Non seulement, il montre du doigt le silence du Vatican sur l’extermination des juifs mais aussi celui des autorités politiques des autres pays, chacun essayant de préserver ses intérêts. Ulrich Tukur joue de façon admirable ce lieutenant SS qui découvre les horreurs nazies et tente de les dénoncer inlassablement. La mise en scène témoigne d’une grande maîtrise et est terriblement efficace : les convois de wagons rythment les séquences fastueuses du Vatican où se jouent le sort de milliers de juifs. Un témoignage historique poignant qui fut utilisé au procès de Nuremberg.
Note : 5 étoiles

Lui :
Ce film me laisse sur des impressions mitigées. D’un côté, le fond du propos est historique et certainement peu discutable mais, de l’autre, les travers de Costa-Gavras empêchent d’adhérer totalement au film : on retrouve ce manichéisme simplificateur qui lui est si coutumier et ce côté « spectacle » avec des images trop léchées, des ballets de trains, de prélats. Une fois de plus, j’ai l’impression que Costa-Gavras considère que tous les moyens sont bons pour faire passer son message. Et une fois de plus, le résultat me paraît très froid, calculé, avec peu de dimension humaine.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Ulrich Tukur, Mathieu Kassovitz
Voir la fiche du film et la filmographie de Costa-Gavras sur le site IMDB.

Voir les autres films de Costa-Gavras chroniqués sur ce blog…

Un commentaire sur « Amen. (2002) de Costa-Gavras »

  1. Complètement d’accord avec Rémi, et même j’aurais encore la dent plus dure ! Voilà bien un film à thèse, lourd et assez ennuyeux sur la durée. Je l’ai classé dans la catégorie des films à voir une fois et c’est tout! La démonstration est si appuyée qu’on en est presque géné pour le réalisateur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *