17 février 2006

Nettoyage à sec (1997) de Anne Fontaine

Nettoyage à sec Elle :
Huis clos étouffant entre un couple qui s’ennuie et un travesti qui les fascine et qui représente la transgression de l’interdit. Miou Miou se transforme en épouse dévergondée et Charles Berling joue le mari ennuyeux qui refuse d’admettre son homosexualité mais en même temps fait entrer le loup dans la bergerie. Anne Fontaine fait reposer le film sur la fascination qu’exerce le jeune gigolo sur les deux époux. Le couple devient incapable de reprendre sa vie en main. L’ambiance du film devient lourde et malsaine. On a envie d’en finir au plus vite.
Note : 3 étoiles

Lui :
Il règne une atmosphère assez étrange dans ce film qui flirte un peu avec les limites, à la manière de ce couple, les deux personnages principaux de cette histoire. Il faut attendre quand même la moitié du film pour vraiment accrocher et regarder cela que d’un oeil qui ne soit pas étranger. Moyennement réussi, sur un sujet pas facile certes, presque scabreux. En fait il manque surtout d’un peu d’étoffe, de matière, de corps sur les personnages pour que l’on y adhère totalement.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Miou-Miou, Charles Berling, Stanislas Merhar, Mathilde Seigner
Voir la fiche du film et la filmographie de Anne Fontaine sur le site IMDB.

Voir les autres films de Anne Fontaine chroniqués sur ce blog…

2 commentaires sur « Nettoyage à sec (1997) de Anne Fontaine »

  1. Je l’ai regardé d’un seul oeil et en faisant autre chose,j’aurais peut-être pas du.Je me souviens juste d’une scène un peu chaude avec Charles Berling.

  2. Ce film m’a mise mal à l’aise dès le début et cette impression est allée crescendo. C’est malsain, sans qu’a priori ça n’apporte quelquechose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *