17 février 2006

Les Autres (2001) de Alejandro Amenábar

Titre original : « The Others »

Les Autres Elle :
Belle mise en scène et excellente prestation de Nicole Kidman en mère traumatisée. Dommage cependant que ce genre de film fantastique soit si convenu : les inévitables morts vivants, la brume autour d’un château hanté, les effets sonores sensés nous glacer le sang. Bref, je ne suis ni transie d’angoisse ni passionnée par le sujet bien qu’il y ait une petite surprise inattendue à la fin du film.
Note : 2 étoiles

Lui :
Les Autres est un film plutôt original, sur une histoire de fantômes qui paraît banale à première vue. Il est original dans la situation de départ qui nous est présentée, situation aussi étrange qu’inhabituelle. Il est aussi original car tout le film est basé sur Nicole Kidman, qui n’a jamais été si convaincante, avec une présence et une force assez rare, assez ‘extra-ordinaire’ en somme. L’atmosphère générale du film est tout aussi puissante et prenante, alors que le scénario, après un bon départ, semble s’enliser un peu pour toutefois finir de façon vraiment éblouissante, avec une scène extrêmement forte.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Nicole Kidman, Fionnula Flanagan, Christopher Eccleston
Voir la fiche du film et la filmographie de Alejandro Amenábar sur le site IMDB.

Voir les autres films de Alejandro Amenábar chroniqués sur ce blog…

9 réflexions sur « Les Autres (2001) de Alejandro Amenábar »

  1. Même s’il est vrai qu’on retrouve ici les clichés du thriller hollywoodien, l’atmosphère est extrêment bien rendue. Le jeu des acteurs est juste (les 2 enfants sont excellents). Même si certains auront découvert la surprise de fin, je ne suis pas de ceux-là, préférant « jouer le jeu » du film et me laisser porter par l’histoire.

  2. Oui, vous avez raison : c’est surtout un film d’atmosphère. J’ai beaucoup aimé bien que je ne sois pas un grand fana du genre (autant j’avoue être un peu trop bon public face aux films de science-fiction, autant les histoires de revenants m’ennuient généralement profondément…)

  3. On peut bien juger ce film avec suffisance, mais il n’y a pas dans tout le cinéma français un seul film d’angoisse de telle force et rythme (surtout dans la première partie) grâce à Kidman et Amenabar.

  4. Je ne sais pas trop où certains ont trouvé dans ce film une « angoisse d’une telle force » et du « rythme ». Atmosphère, oui, si l’on veut, mais tellement convenue, tellement cliché, tellement étirée gratuitement sans rythme, que je comprends vraiment pas les critiques positives voire élogieuses.

    C’est proprement réalisé, Kidman fait son numéro (pour moi elle en fait trop, et c’est presque une caricature dans le cliché), mais il n’y a pas d’épaisseur, pas de vrai mystère (j’ai deviné la fin vers la moitié du film) et des grosses ficelles.

    Pour tout dire, je me suis ennuyé, j’ai trouvé l’interprétation caricaturale (ce n’est pas si dur de jouer ce genre de personnage, donc je ne vois pas où serait la performance), j’ai immédiatement repéré les incohérences conduisant à anticiper le twist final, film extrêmement surcoté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *