Après la vie (2002) de Lucas Belvaux

Après la vie Elle :
Certes, l’exercice de cette trilogie est original, audacieux et complexe à mettre en place. On finit par recoller les morceaux de cette histoire vécue par différents protagonistes. Ce troisième volet centré sur ce flic paumé qui fournit de la morphine à sa femme et est incapable de la sortir de ce cauchemar de dépendance n’est pas très plausible et est assez ennuyeux. L’ensemble est assez lourd et répétitif même s’il y a indéniablement un beau style.
Note : 3 étoiles

Lui :
Des trois films de cette trilogie, Après la vie est sans doute le plus abouti et le plus complet bien qu’il ne soit centré que sur deux personnages. Côté scénario, il est bourré de rebondissements, détruisant toutes les certitudes données par les deux premiers films et éclairant l’ensemble sous un jour différent comme pour nous nous montrer que la vérité n’est pas celle que l’on veut voir. Le personnage du policier qui semblait gâcher le premier film prend ici toute son ampleur. Et il y a le personnage de droguée jouée par Dominique Blanc, qui a indirectement tant d’action sur les évènements. Hélas, le film pêche toujours par ses longueurs et aussi par un ensemble de situations peu crédibles.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Dominique Blanc, Gilbert Melki, Ornella Muti, Catherine Frot, François Morel, Lucas Belvaux
Voir la fiche du film et la filmographie de Lucas Belvaux sur le site IMDB.

Voir les autres films de Lucas Belvaux chroniqués sur ce blog…

La triologie :
1. Un couple épatant 
2. Cavale
3. Après la vie

Une réflexion sur « Après la vie (2002) de Lucas Belvaux »

  1. Comment peut on laisser des gens comme vous critiquer des films, alors que visiblement vous n’aimez que les productions de seconde voir troisièmé zone. Laissez le cinéma d’auteur et de qualité de coté et occupez vous seulement des nouveaux rambo et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *