18 décembre 2005

La demoiselle d’honneur (2004) de Claude Chabrol

La demoiselle d'honneur Elle :
Chabrol quitte le milieu de la bourgeoisie de province pour s’intéresser à une famille de la banlieue de Nantes. Le fils très bien interprété par Benoît Magimel est agent commercial. Il remplace le père absent et règle les problèmes de famille comme il peut. C’est le pivot central du film. Un coup de foudre passionnel avec la demoiselle d’honneur du mariage de sa soeur (Laura Smet) le fait pénétrer dans le monde souterrain de la mythomanie de la jeune femme. Chabrol essaie de créer une atmosphère étrange et inquiétante. Mais ce n’est pas toujours réussi. Les longs tête-à-tête amoureux sont un peu pesants et exagérés. On bascule bien sûr dans la folie malsaine et on reste malgré tout sur sa faim. Ce film ne fait partie des plus aboutis de Chabrol.
Note : 3 étoiles

Lui :
Les films de Chabrol sont toujours assez prenants par leur côté peinture sociale doublé d’une intrigue policière. Dans La Demoiselle d’Honneur, aucun des deux aspects n’est convaincant, le scénario donnant même l’impression de forcer le trait. En dehors du personnage central, interprété par Benoît Magimel, les autres personnages ne sonnent pas très justes. On ne croit pas trop à l’ensemble et on finit par se désintéresser, sauf peut-être dans le dernier quart d’heure où Chabrol découvre enfin le volet policier de son histoire. Le personnage de Senta, censé alimenter les aspects ‘étrange’ et ‘intrigue’, est bien trop faible pour faire décoller le film.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Benoît Magimel, Laura Smet, Aurore Clément
Voir la fiche du film et la filmographie de Claude Chabrol sur le site IMDB.

Voir les autres films de Claude Chabrol chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *