10 juin 2005

Panique dans la rue (1950) de Elia Kazan

Titre original : « Panic in the Streets »

Panic in the StreetsElle :
Bon film noir que j’ai toutefois trouvé un peu moins intense que les autres films d’Elia Kazan. Un assassinat dans une rue de la Nouvelle-Orléans, la victime est atteinte de la peste. Tous les services de la ville se lancent dans la traque du meurtrier qui risque de propager la maladie dans toute la ville. Richard Widmark incarne avec talent le rôle d’un médecin qui prend la tête de cette recherche. Dans le camp des méchants, on découvre pour la première fois à l’écran Jack Palance avec ses pommettes saillantes et son regard d’acier. Elia Kazan filme brillamment les bas-fonds de la ville, les bouges, les gangsters, les quais, le port. Du très beau noir et blanc.
Note : 3 étoiles

Lui :
Tourné juste avant Un tramway nommé désir et Sur les quais , ce Panique dans la rue de Kazan est en tout premier lieu un film noir mettant en scène de petits malfrats prêts à tuer pour peu de choses. Mais c’est aussi un film social car l’action se passe dans les quartiers les plus populaires de la Nouvelle-Orléans et aussi parce Kazan montre la vie, les motivations de l’agent fédéral chargé d’enrayer une maladie et donc d’en traquer le porteur. Les images sont d’un noir et blanc très contrasté, ce qui épaissit encore plus l’atmosphère. C’est un beau film qui souffre seulement de la faiblesse des scènes de type « problème de couple » du personnage principal. Côté acteur, il faut noter que c’est le premier rôle sympathique de Richard Widmark qui était, avant cela, cantonné dans l’interprétation de tueurs psychopathes.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Richard Widmark, Jack Palance
Voir la fiche complète du film et la filmographie de Elia Kazan

Voir les autres films de Elia Kazan chroniqués sur ce blog…

3 réflexions sur « Panique dans la rue (1950) de Elia Kazan »

  1. Connaissant Kazan, on peut être tenté effectivement de chercher des doubles significations, pourquoi pas… mais, s’il s’agit d’une allégorie, elle n’est pas très évidente tout de même et donc on peut se dire qu’elle n’aura pas eu beaucoup de portée.
    😉

  2. Après avoir mon commentaire, j’ai consulté internet et trouvé que mon opinion n’avait rien d’original et que nombreux sont ceux qui s’étaient posé la question et, parmi eux, nombreux ceux qui répondent par l’affirmative.
    Quoiqu’il en soit, même au tout premier degré, j’ai trouvé ce film magistral, rythme, photo, interprétation, épaisseur psychologique, décor, tout quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *