La tête d’un homme (1933) de Julien Duvivier

La Tête d'un hommeElle :
Cette adaptation d’un roman de Georges Simenon avec Harry Baur en Maigret est loin d’être le meilleur film de Duvivier. La première partie est bien mise en place puis, brusquement, il y a de nombreuses maladresses de mise en scène qui nuisent au scénario (personnages flous, personnages filmés devant un écran, beaucoup de théâtralité). Seul, Harry Baur reste sobre dans son jeu de flic patient. La fin très expressionniste traîne quelque peu en longueur et l’on a hâte d’en finir. Dommage.
Note : 3 étoiles

Lui :
Le scénario adapté de Simenon a beau être riche et fort, Julien Duvivier semble passer à côté, plus soucieux de mettre en scène le milieu populaire de Montparnasse de cette époque. Le développement de l’histoire est assez brouillon et le dénouement confus, maladroitement bâclé. Le film s’enlise dans de longues scènes d’atmosphère qui ne font nullement avancer l’histoire.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Harry Baur, Valéry Inkijinoff, Gaston Jacquet
Voir la fiche complète du film et la filmographie de Julien Duvivier

Voir les autres films de Julien Duvivier chroniqués sur ce blog…

Remake :
L’homme de la Tour Eiffel (The man on the Eiffel Tower) de Burgess Meredith (1949) avec Charles Laughton.

5 réflexions sur « La tête d’un homme (1933) de Julien Duvivier »

  1. que vous etes bete! on s’en fiche que « l’histoire avance »…
    this film ,its a 1930’s french masterpiece, really .

  2. Puis-je vous signaler que Simenon n’est pas l’auteur du scénario ? Celui-ci est dû à Pierre Calmann, Louis Delaprée et Julien Duvivier, d’après le roman éponyme du père de Maigret.
    Une autre adaptation de ce roman a été réalisée par Burgess Meredith en 1949 et n’est pas plus réussie, loin s’en faut. Charles Laughton y campe un Maigret ridicule qui mène son enquête dans un Paris d’opérette…

  3. Oui vous avez raison : la phrase « Ce scénario de Simenon » est impropre. je la change…
    Merci pour cette précisions sur le remake. Je l’ajoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *