13 juillet 2022

Des roses pour le procureur (1959) de Wolfgang Staudte

Titre original : « Rosen für den Staatsanwalt »

Des roses pour le procureur (Rosen für den Staatsanwalt)Dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, un jeune soldat allemand est condamné à mort pour avoir volé deux boites de chocolat. Il parvient à s’échapper le jour de son exécution. Dix ans plus tard, il se retrouve par hasard face au procureur militaire qui l’a condamné. Celui-ci est devenu procureur civil après avoir caché son passé nazi…
Des roses pour le procureur est un film ouest-allemand de Wolfgang Staudte, réalisateur est-allemand passé à l’ouest en 1956. Il a signé après-guerre des films sur la culpabilité allemande et anti-nazis. Celui-ci pointe les imperfections de la dénazification et dresse un portrait satirique de la justice. Assez étonnamment, le ton est assez léger, proche de la comédie, une condition imposée au réalisateur pour bénéficier du budget nécessaire. Le dosage entre tragédie et comédie est réussi et la force du propos n’est aucunement diminuée par les nombreuses notes d’humour. En outre, le film bénéficie d’une solide interprétation qui contribue à le rendre assez remarquable.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Martin Held, Walter Giller, Ingrid van Bergen, Camilla Spira, Werner Peters
Voir la fiche du film et la filmographie de Wolfgang Staudte sur le site IMDB.

Voir les autres films de Wolfgang Staudte chroniqués sur ce blog…

Des roses pour le procureur (Rosen für den Staatsanwalt)Martin Held et Walter Giller dans Des roses pour le procureur (Rosen für den Staatsanwalt) de Wolfgang Staudte.

Remarque :
* En marge du récit principal, quelques scènes (et les roses du titre) évoquent l’affaire Zind, du nom d’un professeur qui avait réussi à fuir le pays en 1957 après des propos antisémites justifiant le gazage des Juifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.