13 septembre 2021

Divorce à l’italienne (1961) de Pietro Germi

Titre original : « Divorzio all’italiana »

Divorce à l'italienne (Divorzio all'italiana)Le baron Ferdinando Cefalu, un noble sicilien, est amoureux de sa jeune cousine, Angela. Mais il est marié depuis douze ans à Rosalia, une femme insupportable, et le divorce est illégal en Italie. Il va user d’un stratagème pour avoir son divorce… à l’italienne !
Divorce à l’italienne est un film italien de Pietro Germi. C’est une comédie italienne mais une comédie d’humour noir, plus proche de certaines comédies anglaises des années cinquante. Il s’agit surtout d’une charge en règle contre l’interdiction du divorce et un portrait social de la société sicilienne avec le lourd poids des traditions, de l’honneur et de la religion. Au départ, Pietro Germi avait pensé à un film dramatique mais, à l’écriture du scénario, décida de laisser les éléments satiriques et grotesques prendre le dessus car « les délits d’honneur, (…) on ne sait si c’est le ridicule ou la bêtise qui les caractérisent le mieux ». Il raille aussi le machisme et les cercles d’hommes obsédés par les femmes. Marcello Mastroianni compose de façon magistrale un noble blasé, hautain et nonchalant. Il adopte un tic pour imiter Germi lui-même atteint de tics. Tout au long de sa carrière l’acteur a cherché à varier ses personnages et Divorce à l’italienne est l’une de ses meilleures comédies.
Elle:
Lui : 4 étoiles

Acteurs: Marcello Mastroianni, Daniela Rocca, Stefania Sandrelli, Leopoldo Trieste
Voir la fiche du film et la filmographie de Pietro Germi sur le site IMDB.

Voir les autres films de Pietro Germi chroniqués sur ce blog…
Voir les livres sur Pietro Germi

Remarques :
* Le divorce ne sera autorisé par la loi italienne qu’en 1969. Le parti de la Démocratie chrétienne militera alors activement pendant cinq années pour faire annuler cette loi et, en 1974, un référendum rendra son acceptation définitive (60% de oui). La tolérance pour les « crimes d’honneur » ne sera supprimée de la loi italienne qu’en 1981. (En France, le divorce a été définitivement autorisé par la loi en 1884.)

* La Dolce Vita de Fellini est sorti l’année précédente. L’extrait inséré (projection dans le cinéma) ne montre qu’Anita Ekberg, sans les contre-champs sur Mastroianni, mais on l’entend appeler « Marcello »…

* Pietro Germi poursuivra sur le même thème avec
Séduite et abandonnée (Sedotta e abbandonata) en 1964
Ces messieurs dames (Signore e Signori) en 1966.

Divorce à l'italienne (Divorzio all'italiana)Daniela Rocca et Marcello Mastroianni dans Divorce à l’italienne (Divorzio all’italiana) de Pietro Germi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.