Burn After Reading (2008) de Joel Coen et Ethan Coen

Burn After ReadingLui :
Burn after reading est une comédie qui fait plaisir à voir. L’intrigue est passablement complexe, sans être compliquée, disons qu’elle fait intervenir des gens ordinaires un peu nigauds dans une pseudo-affaire d’espionnage. Des évènements insignifiants vont avoir des conséquences passablement démesurées… Les frères Coen font preuve de beaucoup de finesse dans leur humour, ce qui est de plus en plus rare aujourd’hui où la norme semble être de forcer le trait. Burn after Reading est ainsi parfaitement équilibré, une histoire complètement loufoque mais pas totalement improbable, des personnages qui font des choses stupides sans être des imbéciles, un rythme enlevé mais jamais précipité. Les acteurs semblent prendre plaisir à jouer leur personnage (sans crainte de dérouter : le film est déconseillé aux fans de Brad Pitt ou de George Clooney). On notera aussi un certain regard amusant et amusé sur la société américaine. Burn after Reading semble avoir été largement qualifié de « film mineur » par la critique… mais les frères Coen ont toujours excellé sur leurs films soit-disant « mineurs »! En tous cas, mineur ou pas, c’est du cinéma de grand plaisir.
Note : 5 étoiles

Acteurs: George Clooney, Frances McDormand, Brad Pitt, John Malkovich, Tilda Swinton, Richard Jenkins
Voir la fiche du film et la filmographie de Joel Coen et Ethan Coen sur le site IMDB.

Voir les autres films de Joel Coen et Ethan Coen chroniqués sur ce blog…

Une réflexion sur « Burn After Reading (2008) de Joel Coen et Ethan Coen »

  1. J’adore la réplique d’Osbourne Cox « You represent the idiocy of today ». Pour moi, cette idiotie contemporaine est de croire qu’il est légitime de gagner de l’argent par tous les moyens (sauf le travail, qui n’a jamais permis à personne de devenir riche, même en travaillant plus). C’est une thématique qui est dans l’air du temps, puisqu’on la retrouve dans « Le rêve de Cassandre », « 7h58 ce samedi-là » et, bien sûr dans d’autres films ds frères Coen (« Fargo »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *