Les démons de la liberté (1947) de Jules Dassin

Titre original : « Brute Force »

Les Démons de la libertéElle :
(pas vu)

Lui :
Les Démons la Liberté nous plonge dans l’univers carcéral d’une prison isolée sur un îlot, dirigée par un directeur humaniste assisté d’un gardien-chef sadique et ambitieux. Le prisonnier Collins (Burt Lancester) n’a qu’une idée en tête : s’évader. Le film de Jules Dassin est cependant bien plus qu’un film sur une évasion, c’est une vision assez brute de l’univers carcéral dans sa dimension la plus dure, et rendu encore plus difficile par la discipline de fer qui y règne ; le titre Les Démons de la libertéanglais Brute Force fait référence à la méthode employée. Le film met en relief les sentiments qu’éprouvent ces condamnés de longue durée, les minces souvenirs auxquels ils se cramponnent, leurs espoirs. Les Démons de la Liberté est un film d’une remarquable intensité avec une prestation extrêmement forte de Burt Lancaster et aussi (et même surtout) de Hume Cronyn, en gardien-chef impitoyable. A noter que le scénario est signé Richard Brooks.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Burt Lancaster, Hume Cronyn, Charles Bickford, Yvonne De Carlo
Voir la fiche du film et la filmographie de Jules DassinJules Dassin sur le site IMDB.

Voir les autres films de Jules Dassin chroniqués sur ce blog…

Une réflexion sur « Les démons de la liberté (1947) de Jules Dassin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *