4 juillet 2008

Les fils de l’Homme (2006) de Alfonso Cuarón

Titre original : « Children of men »

”LesElle :
(pas vu)

Lui :
Londres en 2027. Dans un monde où toutes les femmes sont stériles depuis plus de 15 ans et donc proche du chaos, un ancien militant politique se retrouve chargé d’emmener une jeune femme clandestine hors du pays. Le scénario de Les fils de l’Homme peut évoquer par certains aspects l’univers des romans de Philip Dick, sans en voir l’épaisseur toutefois : le monde totalitaire décrit ici est assez terrifiant mais somme toute assez simpliste et certainement trop tranché ; son Angleterre de 2027 parque les clandestins derrière des cages ou dans de vastes ghettos avec une brutalité extrême et certaines images sont visiblement choisies pour faire effet. Ce n’est donc pas vraiment sur le fond que Les Fils de L’Homme est assez remarquable mais plutôt sur la forme. Le mexicain Alfonso Cuarón filme ses scènes en longs plans qui se rappochent souvent d’une caméra subjective, nous plongeant ainsi dans une action et un enchaînement d’évènements quasiment ininterrompu. En nous immergeant ainsi pendant près de 2 heures dans ce monde qui semble avoir perdu tout sens et toute raison, le film nous laisse assez pantelant. En ce sens, Les Fils de l’Homme est terriblement efficace.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Clive Owen, Julianne Moore, Michael Caine, Clare-Hope Ashitey
Voir la fiche du film et la filmographie de Alfonso Cuarón sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Alfonso Cuarón chroniqués sur ce blog…

2 réflexions sur « Les fils de l’Homme (2006) de Alfonso Cuarón »

  1. Ressenti exactement ça : le film m’a laissé « pantelant »… Et oui, je trouve aussi la forme plus brillante que le fond… Mais cela aura bien été pour moi une des plus jolies « surprises » de 2006… Un film dont je regrette vraiment qu’il n’ait pas fait davantage d’entrées…

  2. Passons sur le titre francais vraiment nul…
    Je suis d’accord avec votre analyse, le fond aurait merite d’etre un peu plus creuse car plutot interessant a la base. Mais sur la forme ce film est un veritable choc. Impossible de decoller de l’ecran, de ces scenes de guerrila urbaine plus vraie que nature. Les effets sonores et visuels sont saisissants.
    Il est dommage que ce film soit passe assez inapercu en France…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *