29 avril 2008

Bubble (2006) de Steven Soderbergh

BubbleElle :
Contrairement à ses montages élaborés et loin de l’univers du star system, Soderbergh nous offre un film brut, dépouillé aux allures de documentaire qui dépeint avec sensibilité un sous-prolétariat sans avenir. Tourné en DV avec des acteurs non professionnels, il parvient à communiquer à travers ses images la mélancolie, le vide des vies, l’absence de projets, la monotonie de la nourriture fast food et d’un travail inintéressant. Ces personnages en errance affective et sentimentale sont attachants et émouvants. La dimension policière qui s’ajoute au scénario accentue le sentiment d’étrangeté et de désolation qui découle de ce monde déshumanisé.
Note : 4 étoiles

Lui :
Si Soderbergh a pu être parfois accusé de faire un cinéma trop facile et racoleur, il semble vouloir apporter un démenti avec Bubble. Cette peinture sociale est assez sombre, avec un dépouillement souligné par une très belle musique à la guitare acoustique. Bubble prend tout d’abord des allures de documentaire pour venir se terminer sur une intrigue policière, toute simple, sans envergure, à l’image de ses personnages qui semblent voués à la solitude. L’ensemble est assez fort.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Debbie Doebereiner, Dustin James Ashley, Misty Wilkins
Voir la fiche du film et la filmographie de Steven Soderbergh sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Steven Soderbergh chroniqués sur ce blog…

Homonyme :
The Bubble de l’israélien Eytan Fox (2006)

2 réflexions sur « Bubble (2006) de Steven Soderbergh »

  1. Très heureux de tomber sur ces quelques lignes sur Bubble… Vu à sa sortie, j’ai également le souvenir (tout va si vite : combien de Soderbergh depuis ?) d’un moment assez étrange, avec une force véritable. Un peu comme Soderbergh lui-même en fait, sur son parcours assez singulier… Je reverrai volontiers Bubble…

  2. Ce film serait un vin, on dirait de lui qu’il est long en bouche….comme c’est un film je dirais qu’il a une grande Persistence rétinienne lol Moi, il m’a impressionné, il a un coté parfois film intello à la française et en meme temps garde le coté impactant des histoires écrites par les américains….c’est un subtil mélange…je ne sais pas si je fus trés compréhensible…lol Tout ça pour dire que ce film m’a marqué et m’a plu lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *