14 octobre 2007

Magnolia (1999) de Paul Thomas Anderson

MagnoliaElle :
Film trop long (3h), déroutant, pesant et déprimant. Que de qualificatifs pour cette histoire aux scénarios multiples, aux personnages détraqués et désirant visiblement s’inscrire dans la lignée de Shortcuts d’Altman. En y projetant son propre vécu douloureux (plusieurs personnages meurent du cancer), le réalisateur  en fait un film morbide qui se termine par une grotesque pluie de grenouilles. Anderson semble chercher son style en usant de fonds sonores cacophoniques, d’effets visuels gratuits, de plans instables caméra à l’épaule.
Note : 2 étoiles

Lui :
Que ce soit sur le fond ou sur la forme, Magnolia semble forcer la caricature pour retenir l’attention : personnages hystériques, musiques permanentes et tonitruantes, effets visuels ou scénaristes inutiles. Il me semble que le réalisateur désirait donner au film une certaine dimension métaphysique mais le propos manque de profondeur. Globalement Magnolia me paraît assez complaisant et j’avoue n’avoir pas su trouver quel peut être l’intérêt d’un tel film…
Note : 2 étoiles

Acteurs: Julianne Moore, William H. Macy, John C. Reilly, Tom Cruise, Philip Baker Hall, Philip Seymour Hoffman
Voir la fiche du film et la filmographie de Paul Thomas Anderson sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Paul Thomas Anderson chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *