27 août 2007

Le vent nous emportera (1999) de Abbas Kiarostami

Titre original : Bad ma ra khahad bord

Le vent nous emporteraElle :
Dépaysement, mystère et humour sont au rendez-vous dans ce magnifique village immaculé d’Iran. Dans la première partie, le réalisateur se plaît à nous faire languir sur les raisons qui ont amené ce photographe armé d’un téléphone portable dans cette contrée d’un autre monde accroché à ces traditions. On se laisse bercer par ces paysages magnifiques. Dommage que dans la seconde partie, le scénario commence à tourner en rond et devienne répétitif et toujours aussi obscur. On est plus spectateur qu’acteur et on aurait aimé en apprendre un peu plus sur les réelles motivations de ce photographe qui venait faire un reportage sur une cérémonie funèbre.
Note : 3 étoiles

Lui :
Le film s’essouffle et la seconde heure paraît bien longue. Pourtant, le début est original et charmeur, les lieux sont magnifiques (Kurdistan iranien) et la mise en place est remarquable. Le personnage principal est à la fois étranger et familier du village, on ne connaît pas ses buts, ses collègues restent hors-champ. Tout ceci crée un climat unique, tout en laissant de la place à l’humour : le téléphone portable, l’invisible creuseur de tranchées, la vache souterraine. Malgré les longueurs de la seconde moitié, le film reste agréable à regarder et dépaysant.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Behzad Dorani
Voir la fiche du film et la filmographie de Abbas Kiarostami sur le site imdb.com.

Voir les autres films d’Abbas Kiarostami chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *