23 août 2007

L’homme de Londres (1943) d’ Henri Decoin

L'homme de Londres Elle :
Film sombre dans les décors brumeux d’une gare maritime qui suit le parcours d’un brave père de famille râleur. Témoin d’un meurtre, il s’empare d’une valise pleine de billets par appât du gain et d’une vie meilleure. Cette valise va entraîner sa perte. En créant une atmosphère oppressante grâce à des jeux d’ombre et de lumière, Henri Decoin dépeint avec beaucoup d’émotion les tourments de l’âme qui agitent ce pauvre homme.
Note : 5 étoiles

Lui :
L'Homme de Londres Film noir français, fait sous l’occupation, cet Homme de Londres distille une atmosphère réaliste populaire et lourde. Le brouillard est épais, l’image est sombre, les plans sont assez audacieux. Le scénario pénètre ses personnages, décortiquant la (mauvaise) conscience de cet ouvrier au-dessus de tout soupçon. Un film assez réussi.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Fernand Ledoux , Suzy Prim, Jules Berry, Mony Dalmès
Voir la fiche du film et la filmographie de Henri Decoin sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Henri Decoin chroniqués sur ce blog…

Remakes :
Le port de la Tentation (Temptation harbour) de l’anglais Lance Comfort (1947) avec Robert Newton et Simone Simon
L’homme de Londres du hongrois Béla Tarr (2007)

Une réflexion sur « L’homme de Londres (1943) d’ Henri Decoin »

  1. Ajoutons que ce film est l’adaptation du roman éponyme de Georges Simenon, paru en 1933 chez A. Fayard & Cie.
    En 1948, le réalisateur anglais Lance Comfort en a réalisé une version sous le titre « Temptation Harbour », avec Robert Newton, Simone Simon et Marcel Dalio.
    En 2007, est sorti un film hongro-franco-allemand de Béla Tarr, adapté du même roman, sous le titre « A londoni férfi », avec l’acteur tchèque Miroslav Krobot et l’actrice britannique Tilda Swinton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *