14 août 2007

Les filles du botaniste (2006) de Dai Sijie

Les filles du botanisteElle :
Un jardin de botaniste, un père rigide, deux jeunes femmes qui tombent amoureuses dans la Chine de Mao voilà le huis clos étouffant que nous propose Dai Sijie. Le réalisateur écrivain s’attarde davantage sur la beauté des décors que sur l’ossature d’un scénario fort et intéressant. Le traitement de cette histoire flirtant avec une certaine sensualité est d’une grande mièvrerie. L’intérêt s’émousse fortement au fil des minutes.
Note : 1 étoiles

Lui :
Pour mettre en lumière le problème de l’homosexualité féminine dans la Chine des années 80, Dai Sije utilise tout un arsenal qui évoque Hollywood dans ses plus mauvais côtés : deux belles actrices qui sourient beaucoup, un scénario qui se déroule très lentement, plutôt rempli de moments que d’une vraie histoire, et une musique où les violons semblent nous bétonner une chape de sentimentalisme qui semble ne pas avoir de fin. Il nous reste à profiter des superbes paysages (vietnamiens) mais ce n’est hélas pas suffisant pour retenir notre attention. Après Balzac et la petite tailleuse chinoise que nous avions tant apprécié, Les filles du botaniste se revèle bien décevant.
Note : 1 étoiles

Acteurs: Mylène Jampanoï, Li Xiao Ran
Voir la fiche du film et la filmographie de Dai Sijie sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Dai Sijie chroniqués sur ce blog…

Note : Si vous trouvez comme nous un peu bizarre que l’une des deux actrices ne semble pas être chinoise, c’est normal : Mylène Jampanoï est française. Son père est chinois, toutefois. Ne parlant pas le mandarin, elle est doublée et cela se sent.

5 réflexions sur « Les filles du botaniste (2006) de Dai Sijie »

  1. in ’99 i went in Nice and i saw a movie about a group of people who make a tour to Israel , One woman is surviver from Holocaust, I don’t remember the name of the movie ( maybe something with message).
    Could You help me, thanks vlad

  2. Les filles du Botaniste est un superbe film, contrairement à ce que les critiques ici prétendent. Un film certes esthétique, mais qui retrace parfaitement bien le tourment et le désespoir que l’on peut ressentir dans ce cas de figure. Je regrette en effet que Mylène Jampanoï joue l’un des deux rôles car son côté européen se remarque beaucoup.

    Je recommande ce film à ceux qui se demandent encore ce que c’est que l’amour.

  3. Ce film m’a enchantée par sa sobriété, sa pudeur et ses images superbes. On lui reproche un scénario trop faible? Mais trop de parlotes aurait justement gâché cette ambiance, ce climat où les choses sont plus suggérées que dites!
    Quand je pense que certains sont allés le comparer à des navets pornos comme Bilitis ou Emmanuelle (!!!?…)
    C’est le genre de film que j’aimerais voir programmé en début de soirée et non à 2 h du matin.
    Je ne connais pas le réalisateur mais cela me donne envie de découvrir ses précédentes créations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *