3 juillet 2007

Pat Garrett et Billy the Kid (1973) de Sam Peckinpah

Titre original : « Pat Garrett and Billy the Kid »

Pat Garrett and Billy the KidElle :
(pas vu)

Lui :
Avec Pat Garrett et Billy the Kid, c’est un Ouest qui semble avoir perdu toute sa superbe que nous dépeint Sam Peckinpah, un peu à l’image du western en tant que genre qui, en ce début des années 70, était, lui aussi, en fin de vie. Cette traque mettant en scène deux des plus grandes légendes de l’Ouest se déroule lentement, de façon un peu désabusée, dans un monde qui semble ne plus avoir ni idéal ni de vitalité : à aucun moment, on ne doute que Billy The Kid, le jeune, le fougueux, sera tué par Pat Garrett, l’ancien, rangé du côté des grands propriétaires. Un monde se meurt… Sam Peckinpah filme tout cela avec des plan étonnamment serrés (surtout pour du 70mm), presque étouffants parfois. L’histoire n’est pas le point fort : Pat Garrett et Billy the Kid est plus un film d’ambiance et d’allégories. On remarque bien entendu la présence de Bob Dylan et de la bande sonore avec notamment son fameux Knocking on Heaven’s Door ; Kris Kristofferson, autre chanteur, est ici dans l’un de ses tous premiers rôles au cinéma. Pour la petite histoire, sa compagne dans le film n’est autre que la chanteuse Rita Coolidge, qu’il épousera quelques mois plus tard.
Note : 3 étoiles

Acteurs: James Coburn, Kris Kristofferson, Bob Dylan, Richard Jaeckel
Voir la fiche du film et la filmographie de Sam Peckinpah sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Sam Peckinpah chroniqués sur ce blog…

Note : La version souvent vue est celle de 106 minutes, version coupée par la MGM : dans la version voulue par Sam Peckinpah, un prologue en noir et blanc montre la mort de Pat Garrett et donc place tout le film en flash back pour revenir en noir et blanc au moment de l’épilogue. Ce n’est qu’en 1988 que la MGM a sorti cette version complète de 122 minutes.

Voir aussi sur ce blog :
Billy the Kid de King Vidor (1930) avec Wallace Beery
Le Gaucher (The left handed gun) d’Arthur Penn (1958) avec Paul Newman

Une réflexion sur « Pat Garrett et Billy the Kid (1973) de Sam Peckinpah »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *