14 mars 2007

Keane (2004) de Lodge Kerrigan

KeaneElle :
Je n’ai pas réussi à pénétrer dans l’univers mental de ce père qui cherche à se remettre de la disparition de sa fille. Bien que Damian Lewis soit convaincant dans l’interprétation de ce personnage tourmenté, l’exercice finit par être glaçant. (Abandon)
Note : pas d'étoiles

Lui :
Un homme rode dans les couloirs d’une gare new-yorkaise et montre aux passants la photo de sa fille qui a été enlevée. Tel est le point de départ de ce film de Lodge Kerrigan qui va nous faire entrer dans la folie de cet homme apparemment si ordinaire. Sur ce plan, le réalisateur réussit parfaitement, d’abord en filmant très près de son personnage principal et aussi par le jeu assez bouleversant et tourmenté de Damien Lewis qui sait éviter toute tentation vers les excès. Le cinéaste maintient la tension à un niveau assez élevé pendant les 90 minutes que dure le film, ne nous livrant au final que peu de clés quant aux racines de sa schizophrénie, laissant même un doute sur son existence même. C’est peut-être sur ce plan que le film peut paraître plus faible dans le sens où l’on reste malgré tout seulement spectateur de ses oscillations vers la folie.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Damian Lewis, Amy Ryan
Voir la fiche du film et la filmographie de Lodge Kerrigan sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Lodge Kerrigan chroniqués sur ce blog…

Une réflexion sur « Keane (2004) de Lodge Kerrigan »

  1. Par-moi trois films que tombe dans le goût du publique critique…Angel,Notes of Scandal et Les vies des autres!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *