10 février 2007

L’ange des maudits (1952) de Fritz Lang

Titre original : « Rancho Notorious »

L'ange des mauditsElle :
(pas vu)

Lui :
Rancho Notorius est un western un peu baroque, en tout cas assez inhabituel. Il y a tout d’abord le choix un peu inattendu de l’actrice principale, Marlène Dietrich, mais surtout Fritz Lang fait de ce Rancho Notorius un film très complet et puissant. Le scénario de base, un homme qui poursuit le meurtrier de sa fiancée, est surtout l’occasion de créer des personnages forts qui se retrouve dans un lieu presque clos, un ranch isolé. Avec une mise en scène d’une grande précision, Fritz Lang exacerbe les traits de caractères qui semblent jaillir de l’image. La tension monte très progressivement mais continuellement tout au long du film. Marlène Dietrich interprète brillamment un personnage à plusieurs facettes, cowgirl et femme fatale. Les couleurs sont flamboyantes et une mélopée vient apporter un peu de recul par instants. Un film où tout semble parfait.
Note : 5 étoiles

Acteurs: Marlene Dietrich, Arthur Kennedy, Mel Ferrer
Voir la fiche du film et la filmographie de Fritz Lang sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Fritz Lang chroniqués sur ce blog…

4 réflexions sur « L’ange des maudits (1952) de Fritz Lang »

  1. Je cherche un film Italien que j’ai vu dans mon enfance, je ne me souviens que du titre en Français.
    « Le fils de Personne »

    Merci
    Cordialement

  2. Voici une anecdote à propos du tournage de ce film. La RTBF (radio télévision belge francophone) redifuse chaque semaine d’anciennes interviews d’acteurs et d’actrices. Celle de cette semaine datait de 1976 avec Mel Ferrer sur la selette.
    Questionné sur Fritz Lang qui l’avait dirigé dans ce film, l’acteur a déclaré que c’était un personnage vulgaire et méchant qui n’avait aucune considération ni de respect pour les comédiens et ses collaborateurs.
    Il raconte qu’il avait été d’une rare cruauté [sic] envers Marlène Dietrich au point de la faire pleurer à plusieurs reprises.
    L’acteur a alors demandé au réalisateur de le rejoindre dans sa caravane sous un quelconque prétexte et il l’a séquestré tant qu’il ne s’était pas excusé devant toute l’équipe auprès de Marlène. Fritz Lang a été obligé de plier, mais s’est désintéressé des deux comédiens en chargeant un assistant de les diriger pour la suite du tournage.

  3. Merci pour cette anecdote.
    Fritz Lang n’était certainement pas toujours très aimable sur les plateaux mais Marlene est une actrice assez compliquée à gérer…

    D’abord, il faut savoir que Marlene et Lang ont été amis et amants dans les années 30 (au moment de La Femme et la Pantin)… Puis, dans la décennie suivante, Marlene a considéré que Lang était responsable de sa rupture avec Gabin… Donc, ils n’avaient aucune raison de s’entendre.

    D’après sa fille, Marlene traitait Lang de « nazi » : « Pas étonnant qu’il ait tourné tous ces films d’épouvante. Un homme qui est capable de tourner un film comme M le Maudit ne peut être qu’un sadique ».

    A la fin du tournage, Marlene a noté dans son journal : « Film terminé. Plutôt dur, encore une fois. Les Allemands, c’est fini! C’est une résolution. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *