20 novembre 2006

Les tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner

Les tontons flingueursElle :
Bien que devenu un film mythique à cause des dialogues savoureux de Michel Audiard et de quelques scènes truculentes entre Blier, Ventura et Blanche, je trouve que le scénario est assez inégal, lourd et ennuyeux par moments. La saveur des propos et un bon jeu d’acteurs ne suffit pas à en faire un bon film.
Note : 2 étoiles

Lui :
Assez ignoré au moment de sa sortie, cette parodie des films noirs est devenue, petit à petit au cours des ans, film culte (Lautner se dit être le premier étonné de la longévité de ce film). Il faut dire que les dialogues de Michel Audiard comportent un bon nombre de répliques d’anthologie et que le scénario est truffé de scènes savoureuses, la plus célèbre étant la « scène de la cuisine ». Ajoutez un formidable jeu d’acteurs, Bernard Blier et Lino Ventura en tête bien entendu mais aussi des seconds rôles très aboutis, et une mise en scène assez moderne de Lautner et vous avez effectivement un petit bijou du cinéma parodique français. On sait maintenant avec le recul que, dans le genre, il n’y a pas eu mieux depuis.
Note : 5 étoiles

Acteurs: Lino Ventura, Bernard Blier, Francis Blanche, Claude Rich, Pierre Bertin, Robert Dalban, Jean Lefebvre
Voir la fiche du film et la filmographie de Georges Lautner sur le site imdb.com.
Voir les autres films de Georges Lautner chroniqués sur ce blog…

Pour relire les meilleurs dialogues

8 réflexions sur « Les tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner »

  1. Intéressant ces deux points de vue autant opposés que complémentaires… Je me situe pour ma part clairement du côté de « Elle »… Les « monstres sacrés », les « dialogues d’anthologie » ont énormement vieillis je trouve… Sorti du contexte de parodie de film noir et policier, on sourit, tout au plus…

    La « nouvelle génération » sera plus enthousiaste devant un jubilatoire « Pulp Fiction » qu’un culte « Tonton flingueur », sans aucun doute.

  2. Je ne l’ai vu qu’une seule fois ce film,il y a de cela une paie quand même.
    J’avais bien aimé mais j’avoue ne pas vouer un culte comme tant d’autres à ce film.Mais c’est vrai que d’un autre côté,il y a vraiment de très bonnes scènes d’anthologie. 🙂

  3. Personnellement mais eu égard à mon âge avancé : un film sans nul autre pareil. Jubilatoire. Au délire exquis. Avec des acteurs qui en font des tonnes et pourtant le tout est si léger.

  4. Je suis née en 58… Je présice… Pas avant Jesus Christ bien sur ! Que j’aurai aimée vivre à fond et en direct, toute cette époque où a un moindre battement d’cil tu te faisais flinguer à la sauvette ! Ca rigole pas avec les tontons, et j’adore !

  5. mes enfants et petits enfants connaissent la plupart des dialogues par coeur……film cultissime avec Lino Ventura et Bernard Blier au sommet de leur art et bien sûr les dialogues inoubliables de Michel Audiard…..film à revoir les soirs de déprime !

  6. Un classique, un monument…La célébre scene de la cuisine avait été oublié ,c’est Lautner qu’a poussé pour la faire…
    Le petit pavillon se trouve à Rueil Malmaison, il était loué à la Gaumont , qui ne voulant pas trop dépenser d’argent, à obliger l’équipe à tourné las-bas…En fait il ne croyait pas trop à la réussite du film…
    Voici un site sur le net consacré à Lino Ventura:
    http://tontonsflingueurs.actifforum.com/

  7. Un mot aussi de la musique géniale de Michel Magne, qui reprend le long du film toujours le même thème, en le mettant à toutes les sauces : Twist, baroque XVIIe (clin d’oeil à Corelli), marche nuptiale « mendelssohnienne », « virgule » musicale, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *