9 novembre 2006

Esther Kahn (2000) de Arnaud Desplechin

Esther KhanElle :
Une belle mise scène et une belle photographie. La première partie du film, qui nous conte l’avènement d’une jeune actrice juive, est intéressante et originale : nous voyons évoluer Esther dans sa famille qui habite un quartier pauvre de Londres. Timide et renfermée, raillée par ses proches, elle veut devenir actrice mais sa froideur et son manque d’émotion font qu’elle ne parvient pas à faire éclore son talent. L’excellent Ian Holm intervient en tant que conseiller pour la débrider. Avec la seconde partie du film, on découvre les déboires amoureux d’Esther. Je trouve que dans cette partie qui manque de matière, la glaciale Esther n’est plus attachante et finit par être agaçante avec ses caprices de star.
Note : 3 étoiles

Lui :
C’est un film assez déroutant. Cette histoire de la montée d’une actrice juive londonienne laisse le spectateur assez froid. Desplechin ne nous offre aucun personnage auquel on puisse s’identifier un tant soit peu, ou pour lequel on pourrait éprouver de la compassion. Cela donne un film sans sentiment, à l’image de son héroïne. En revanche, Desplechin montre sa grande maîtrise de la mise en scène et la scène finale de la pièce de théatre est assez forte.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Summer Phoenix, Ian Holm, Akbar Kurtha
Voir la fiche du film et la filmographie de Arnaud Desplechin sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Arnaud Desplechin chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *