15 octobre 2006

Trois camarades (1938) de Frank Borzage

Titre original : « Three Comrades »

Trois camaradesElle :
1921, dans l’Allemagne troublée de l’après-guerre, trois camarades à l’amitié très soudée tentent de reconstruire leur vie. L’arrivée d’une jeune femme éblouissante et fragile bouleverse leur existence. Cette histoire d’amour est pathétique car la vie de cette femme interprétée par une émouvante Margaret Sullivan ne tient qu’à un fil. Les trois amis mettent tout en leur pouvoir pour la sauver. Cependant, malgré la générosité et l’amour qui irradie cette histoire, le film a vieilli et certaines scènes sentimentales ont tendance à virer dans la mièvrerie et parfois le ridicule.
Note : 3 étoiles

Lui :
Frank Borzage est un réalisateur américain qui fut assez prolixe, tout particulièrement dans le domaine des mélodrames et des histoires d’amour fou. « Three comrades » est considéré comme l’un de ses films majeurs. Je dois bien avouer avoir un peu de mal à partager l’enthousiasme que génère généralement ce film, le côté mélo me paraissant trop marqué et assez convenu. Le film gagne toutefois en intensité dans son dernier tiers. Il reste la belle performance de Margaret Sullavan et surtout sa voix si particulière, frêle et presque envoûtante.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Margaret Sullavan, Robert Taylor, Franchot Tone, Robert Young
Voir la fiche du film et la filmographie de Frank Borzage sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Frank Borzage chroniqués sur ce blog…

Une réflexion sur « Trois camarades (1938) de Frank Borzage »

  1. D’accord avec l’avis sur ce film. J’ajouterai que l’atmosphère de l’Allemagne de l’entre-deux guerres est totalement absente et que les décors sont nuls. Quand on pense a ce que faisait Trauner à la même époque.
    Les acteurs sont bons, mais l’accent ‘ricain’ est de trop…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *