3 juillet 2006

Les mots bleus (2005) d’ Alain Corneau

Les mots bleus Elle :
Un film sensible sur l’incommunicabilité, la difficulté à assumer son passé et à vivre et construire sa propre histoire. Une mère chaleureuse mais impénétrable à cause des traumatismes du passé, sa petite fille qui n’a jamais prononcé une parole et un instituteur dévoué qui projette également ses manques affectifs en aimant et aidant les enfants. Ce trio de personnages, se croise, se frôle, se rencontre, se sépare et se retrouve. La mise en scène est sobre. Sylvie Testud, Sergio Lopez et la petite fille sont attachants, Seule, la musique de Christophe entache le tout malheureusement.
Note : 3 étoiles

Lui :
Les mots bleus : Alain Corneau filme avec beaucoup de délicatesse cette rencontre de deux êtres assez tourmentés par leur propre histoire. Le jeu de Sergi Lopez et de Sylvie Testud, tout en petites touches, n’est pas étranger à cette tonalité générale qui nous met très près des personnages. On peut toutefois reprocher au scénario d’avoir chargé un peu trop les caractères, certaines nuances auraient certainement enrichi l’ensemble. J’ai également trouvé l’ensemble de la musique (à commencer par la chanson de Christophe qui donne son titre au film) assez dure à supporter… mais c’est bien entendu une question de goût personnel.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Sylvie Testud, Sergi López, Camille Gauthier, Mar Sodupe
Voir la fiche du film et la filmographie de Alain Corneau sur le site IMDB.

Voir les autres films de Alain Corneau chroniqués sur ce blog…

Une réflexion sur « Les mots bleus (2005) d’ Alain Corneau »

  1. j’ai vu  » les mots bleu  » hier soir avec beaucoup d’émotion devant toutes ces souffrances cachées. Lui s’en sort mieux parce qu’il les exprime facilement. je trouve aussi comme vous que les caractères sont trop chargés, surtout la jeune femme, dont à vrai dire on ne sait rien, sauf le souvenir assez flou de sa grand mère.
    Sergio Lopez est épatant, Sylvie Testud un peu trop…agitée. Quand à la petite fille, elle illumine tout le film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *