27 juin 2006

Ray (2004) de Taylor Hackford

Ray Elle :
(pas vu)

Lui :
On peut reprocher à ce film le conformisme de sa mise en place et de ses ingrédients, une insistance assez maladroite des flashbacks chargés de faire remonter les traumastimes de l’enfance, ainsi que l’utilisation de procédés émotifs un peu faciles… Et pourtant, cela fonctionne : le film nous happe, nous fascine et nous émeut. Cela fonctionne en premier grâce à la place attribuée à la musique de Ray Charles : le nombre de morceaux joués en entier est assez impressionnant et il est assez fascinant « d’assister » au premier enregistrement de « Mess around » ou à la création spontanée de « What’d I Say ». Cela fonctionne aussi grâce à Jamie Foxx, qui semble avoir été totalement pénétré par son personnage, personnification presque plus vraie que nature. Ray Charles aurait lui-même approuvé le choix de l’acteur après une longue séance de piano. Taylor Hackford réussit là un film qui rend hommage en premier à la musique cette grande figure de la musique soul, en se concentrant surtout sur sa première période (avant 1959), la meilleure… Ray Charles assista à une projection du film quasiment terminé juste avant sa mort en juin 2004.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Jamie Foxx, Kerry Washington, Regina King, Clifton Powell, Curtis Armstrong
Voir la fiche du film et la filmographie de Taylor Hackford sur le site IMDB.

4 réflexions sur « Ray (2004) de Taylor Hackford »

  1. J’ai été très agréablemment surpris par ce film.
    Il fait parti de mes favoris dans le genre « l’histoire de ».
    On en apprend beaucoup sur la vie et la carrière de Ray Charles (que j’aimais beaucoup ceci dit) et c’est happant.Le casting et la mise en scène sont brillantes..la musique n’en parlons même pas:elle est fantastique 🙂

  2. Hum…..je n’ai pas tenu jusqu’au bout, et pourtant, j’aime Ray Charles!
    Je ne sais pourquoi….

  3. J’ai personnellement adoré ce film que j’ai vu dans le cadre d’une étude sur la condition des Noirs Américains à cette époque. En plus de m’avoir renseignée sur ce sujet il m’a profondément touchée:de part sa musique et aussi de par le talent de l’excellent acteur qu’est Jamie Foxx.

  4. Pareil : très agréablement surpris !
    Les personnages sont décris sans complaisance aucune, ce qui contribue à la grande force du film, qui peut même être émouvant parfois.
    Johnny Cash (I walk the line avec Joaquin Phoenix) était vraiment un petit joueur comparé aux excès de R. Charles : cela m’a surpris.
    Un excellent moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *