30 mars 2006

Terre Promise (2004) d’ Amos Gitai

Titre original : « Promised Land »

Terre   Promise Elle :
Il faut un peu de temps avant de se laisser complètement happer par le documentaire fiction d’Amos Gitaï qui nous plonge brutalement dans un trafic odieux de femmes des pays de l’Est. La caméra à l’épaule cahotante qui frôle le corps de ces femmes vendues et qu’on fait passer de club en club durant la nuit, fait participer le spectateur au terrible sort qui leur est réservé. De longs plans réalistes, une ambiance nocturne glauque, des sons ambiants très présents sont là pour immerger le spectateur dans cet univers lugubre et inhumain. La forme du film sert terriblement bien le message véhiculé par Amos Gitaï. C’est ce qu’on appelle du cinéma brut et efficace.
Note : 4 étoiles

Lui :
Amos Gitaï parvient bien à nous faire partager une petite partie de ce que peuvent ressentir ces filles vendues aux enchères et traitées comme des marchandises : on est transbahuté, on ne comprend pas bien où on va, ni ce qui nous attend. Ces filles subissent, sans avoir de contrôle sur ce qui leur arrive. Terre Promise est plus un documentaire qu’un film de fiction,  il témoigne de ces sordides trafics qui existent encore de nos jours.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Hanna Schygulla, Anne Parillaud
Voir la fiche du film et la filmographie de Amos Gitai sur le site IMDB.

Voir les autres films de Amos Gitai chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *