10 mars 2006

Riens du tout (1992) de Cédric Klapisch

Riens du   tout Elle :
Le thème de ce film lié au monde du travail est déformé et assez mal exploité. L’ensemble est assez confus et brouillon sans jamais vraiment parvenir à faire rire. Les clichés et situations trop caricaturales abondent. Difficile dans ce cas-là d’être très pertinent dans la dénonciation du monde de l’entreprise. Même Luchini est en retrait, mal à l’aise dans ce costume de patron nouvelle vague.
Note : 2 étoiles

Lui :
C’est tout un regard sur le monde du travail que nous offre ce film mais, à force de vouloir toucher à tout, il ne parvient pas à trouver sa voie et reste très supercifiel, voire assez inutile. Si on peut y trouver certains points assez pertinents ou certains caractères bien mis en relief, il ne parvient guère à dépasser le stade des clichés et des lieux communs. Tout une pléiade d’acteurs, mais personne ne sort du lot. Fabrice Lucchini est vraiment très fade, il semble absent.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Fabrice Luchini, Daniel Berlioux, Marc Berman, Olivier Broche, Antoine Chappey
Voir la fiche du film et la filmographie de Cédric Klapisch sur le site IMDB.

Voir les autres films de Cédric Klapisch chroniqués sur ce blog…

5 commentaires sur « Riens du tout (1992) de Cédric Klapisch »

  1. C’est tout à fait le genre de film que je remate avec plaisir à chaque fois que je tombe dessus.
    Je pense tout à fait le contraire de vous deux.

  2. vous etes bien severes avec ce film qui m’as fait pleurer de rire plus de dix ans apres sa sortie…je fait partie dune autre generation et pourtant jai su aprecié l humour et les idees que fait passer ce film que je trouve intelligent drole tout en restant humble….voila ce serait dommage que votre critique niaise et sans interet influence les internautes et risque de les faire passer a coté de ce film..

  3. alors la je tombe de haut je viens de lire que vous avouez ne pas regarder les films que vous critiquez jusqu au bout ou alors en avance rapide……vous comprendrez que jen ferais de meme avec votre site

  4. Oui, c’est effectivement une convention que nous avons pris depuis le début : la note est obligatoirement 1 étoile lorsque nous avons utilisé l’avance rapide (ou lorsque nous avons eu de tels moments d’absence que c’est assimilable à de l’avance rapide, cela arrive aussi).

    Bien évidemment, un critique professionnel ne pourrait se permettre cela… c’est l’avantage/l’inconvénient (rayez la mention inutile) des blogs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *