7 mars 2006

Les anges déchus (1995) de Wong Kar-wai

Titre original : « Duo luo tian shi »

Les Anges   Déchus Elle :
Toujours une grande maîtrise de la mise en scène mais un univers dans lequel je ne parviens pas à entrer d’où mon abandon rapide.
Note : pas d'étoile

Lui :
Initialement prévu pour constituer le troisième volet de Chungking Express, Wong Kar-wai en fait un film à part entière de crainte d’allonger exagérément son film. Tout en traitant du même thème, l’incommunicabilité, l’attirance/répulsion, des personnages qui se cherchent sans parvenir à se rencontrer, il est toutefois assez différent dans le sens où la forme prend très nettement le pas. Wong Kar-wai pousse la stylisation assez loin, toujours en utilisant d’une façon très personnelle les ralentis et les accélérés, les contrastes de mouvement entre parties d’une même image. Il filme le tout en grand angle et la légère déformation des visages accentue le sentiment d’étrangeté de ce monde nocturne. Cette omniprésente esthétisation finit par nous saturer quelque peu et n’est pas assez soutenue par un scénario qui permettrait au film d’être autre chose qu’un très bel exercice de style, un peu mode mais où je me suis personnellement un peu ennuyé.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Takeshi Kaneshiro, Leon Lai Ming, Karen Mok, Michelle Reis, Charlie Yeung
Voir la fiche du film et la filmographie de Wong Kar-wai sur le site IMDB.

Voir les autres films de Wong Kar-wai chroniqués sur ce blog…

Une réflexion sur « Les anges déchus (1995) de Wong Kar-wai »

  1. Bonjour,

    Pour ma part, ce film est un petit chef d’oeuvre qui m’a énormément touché (en 97 je crois).
    Je l’ai vu, revu…je devrai le revoir aujourd’hui, pour voir si je serai toujours aussi enivré par son ambiance.
    Mais les couleurs, le rythme, la musique,…tous ces ingrédients ont nourris mon esprit d’ado de 17ans à l’époque 😉
    Le scénario n’est pas très important et le film a des allures un peu naïve parfois mais c’est justement ce qui est plaisant.
    Se laisser transporter dans des lieux, suivre des gens,…
    En tout cas à l’époque ça changeait vraiment de ce que je voyais au cinéma…ou du moins les films asiatiques reprenaient du poil de la bête dans le reste du monde.
    « Les Anges Déchus » restent parmi mes préférés.

    Depuis ces débuts, WongKarWai ne s’est pas vraiment amélioré je trouve. 2049 est completement « vide ».
    J’attends de voir son dernier d’ici qqles semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *