29 décembre 2005

Brodeuses (2004) d’ Éléonore Faucher

Brodeuses Elle :
Pour son premier long métrage, Eléonore Faucher nous offre une histoire pleine de délicatesse et de subtilité. Claire, une très jeune femme en rupture avec sa famille et enceinte contre son gré ne s’épanouit qu’au travers de la broderie. Elle va la pratiquer à un haut niveau avec une femme qui vient de perdre son fils. Tout comme ces femmes jouent avec les fils de broderie, des liens de complicité se tissent entre elles à propos de la filiation. La réalisatrice transforme par petites touches cette maternité forcée en renaissance et épanouissement de Claire qui va finir par accepter cet amour filial. Elle réussit également à créer un univers hors du temps grâce à la jeune Lola Naymark. Cette actrice à la flamboyante chevelure et au teint de porcelaine fait penser à certains portraits de Vermeer.
Note : 4 étoiles

Lui :
Pour son premier film, Eléonore Faucher nous propose une histoire hors du temps, centrée sur le personnage d’une jeune fille enceinte involontaire et sur l’évolution de ses sentiments vis à vis de cette future maternité. Elle paraît hors du temps non seulement parce que les situations, les sentiments évoqués sont atemporels, mais aussi du fait de son actrice principale et de son visage qui évoque une madone d’un tableau de la Renaissance. Quand elle met un fichu dans les cheveux, le clin d’oeil à « La jeune fille à la perle » de Vermeer est évident. Eléonore Faucher réussit à trouver le ton juste, un bon équilibre. Même s’il souffre de quelques maladresses, ce film montre tout le talent et le potentiel de sa réalisatrice.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Lola Naymark, Ariane Ascaride
Voir la fiche du film et la filmographie de Éléonore Faucher sur le site IMDB.

Une réflexion sur « Brodeuses (2004) d’ Éléonore Faucher »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *