14 décembre 2005

Un monde presque paisible (2002) de Michel Deville

Un monde presque paisible Elle :
1946, un atelier de couture juif et la vie quotidienne d’après-guerre mêlant les blessures dues à la mort des siens dans les camps et la joie de vivre pleine de promesses et d’insouciance. C’est avec une délicatesse empreinte de gravité que Michel Deville brosse ce tableau d’après-guerre plein de nostalgie. Ce récit autobiographique a sans aucun doute des résonances avec la vie du cinéaste.
Note : 4 étoiles

Lui :
Il y a beaucoup de vie dans ce film de Michel Deville et c’est une vision plutôt optimiste de ces années d’après guerre dans le petit monde presque paisible d’un petit atelier juif. La guerre a laissé des traces profondes et chacun semble un peu perdu, tentant à la fois sur le plan affectif et amoureux de se raccrocher aux branches qui se présentent. Cette vision d’un monde qui redémarre est aussi pleine d’espoir et de fraîcheur.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Simon Abkarian, Zabou, Vincent Elbaz, Lubna Azabal, Denis Podalydès, Malik Zidi, Stanislas Merhar, Clotilde Courau
Voir la fiche du film et la filmographie de Michel Deville sur le site IMDB.

Voir les autres films de Michel Deville chroniqués sur ce blog…

Une réflexion sur « Un monde presque paisible (2002) de Michel Deville »

  1. Zabou Breitman y est merveilleuse. Le film est adapté du livre de Robert Bober « quoi de neuf sur la guerre ? », qui, lui, est autobiographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *