4 novembre 2005

Ten (2002) de Abbas Kiarostami

Ten Elle :
Une unité de lieu : l’intérieur d’une voiture conduite par une jeune femme iranienne libérée qui se confie ou recueille les confidences d’autres femmes malheureuses dans leur couple ou celles de son fils qui lui reproche son divorce et sa liberté professionnelle. Le tout filmé par une caméra braquée soit sur la conductrice ou les passagers et dans l’ambiance bruyante des rues de Téhéran. Pas facile d’abord et pas très cinématographique à vrai dire. Bien que le combat douloureux de ces femmes contre la tyrannie de leurs maris soit juste, on finit par s’ennuyer devant le discours répétitif de ces femmes éplorées ou du petit garçon qui tient déjà le discours machiste du futur mari qu’il deviendra.
Note : 2 étoiles

Lui :
Censé nous donner un certain aperçu de la société iranienne en mouvement, ce film devient assez rapidement insupportable par sa forme : tout se passe à l’intérieur d’une voiture, caméra embarquée et on est mitraillé à bout portant par un flot de paroles, de paroles et de paroles…
Note : pas d'étoile

Acteurs: Mania Akbari
Voir la fiche du film et la filmographie de Abbas Kiarostami sur le site IMDB.

Voir les autres films de Abbas Kiarostami chroniqués sur ce blog…

2 commentaires sur « Ten (2002) de Abbas Kiarostami »

  1. vrai, un peu long, mais au deuxième passage cela paraît plus justifié et intéressant.
    un film différent, avec le temps attrapé dans les mailles d’une certaine vérité.
    A voir en famille>>>debat.

  2. avec la situation actuelle…un film certes plein de dialogues, mais on en voudrait encore, et de plus longs…la parole sensee ne tient plus qu a un fil en iran, laissons donc Kiarostami le derouler. bravo et merci de nous emmener dans ce pays trop mal connu et qui ne demande qu a pouvoir prendre la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *