7 septembre 2005

Picnic at Hanging Rock (1975) de Peter Weir

Pique-nique à Hanging RockElle :
De bonnes choses dans ce deuxième film du cinéaste australien Peter Weir malgré certaines longueurs. Le scénario est original et la mise en scène étrange est assez envoûtante malgré les images à la David Hamilton. En 1905, trois disparitions inexpliquées lors d’un pique-nique de jeunes filles de bonne famille à Hanging Rock, un lieu insolite et mystérieux. Peter Weir se soucie peu de la résolution de ces disparitions. Ce qui l’intéresse, c’est de montrer l’emprise de l’éducation puritaine et rigide sur les corps corsetés de ces pensionnaires. Cette promenade au milieu de ces rochers bizarres est un hyme à la liberté du corps et de l’esprit. C’est l’éveil de leur sensualité sans cesse réprimée par les bonnes moeurs.
Note : 3 étoiles

Lui :
Ce second film de Peter Weir ne manque pas de charme, et cette histoire qu’il a choisie de relater est assez étrange en soi, mais globalement le film souffre de longueurs, et l’on s’y ennuie quelque peu. Il reste ce petit côté charmant « années 70 », des jeunes filles en robe blanches filmées avec un voile blanc à la David Hamilton, et une assez bonne peinture des moeurs coincées de la société britannique australienne du début du siècle, au travers de l’amitié entre un garçon de bonne famille et son valet d’écurie.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Rachel Roberts, Vivean Gray
Voir la fiche du film et la filmographie de Peter Weir sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Peter Weir chroniqués sur ce blog…

4 réflexions sur « Picnic at Hanging Rock (1975) de Peter Weir »

  1. J’ai vu ce film sur TV5 il y trois ans et j’ai adoré, depuis je veux revoir ce film mais j’arrive pas à le trouver en dvd je le cherche mais je le trouve nulle part, alors s’il vous plaît si vous savez où le touver dites le moi!!

  2. Bonjour,

    C’est tout simplement mon film préféré de part sa poésie, et le charme qu’il dégage. Il existe deux versions DVD, une française vendu avec 3 autres films de Peter Weir, et une seconde collector intégralement en Anglais sans sous titre. Personnellement j’ai les deux éditions, je ne suis en effet pas un crack en anglais … On peut trouver la version collector ici :
    http://www.sanity.com.au/product/product.asp?sku=1176352

    Notons qu’on nous donne dans les bonus la seconde fin du film , celle ou la directrice monte le Rocher et y aperçoit …. Sarah pourtant décédée.

    Pour ceux qui veulent connaître le mystère, voici mon mail Sharnalk@gmail.com 😉

    Bonne journée.

  3. Film revu ce soir au cinéma (!), eh boui c’est ça la force des cinémas atypiques sur paris. La version diffusé est la Director Cut, donc la version raccourcie de 7 minutes. Contre toute attente, lorsque le phénomène étrange se produit et que Edith crie de toute ses forces, le ciel n’est pas rose comme il devrait l’être mais bleu (à l’identique de la version normal), je n’ai pas très bien compris pourquoi … Encore une fois la fin voit le narrateur raconté la mort de la directrice , je suis toujours apte à raconter la seconde fin , ainsi que le mystère dévoilé dans le livre (pas forcement celui du film).

    Un grand moment inoubliable.

    Grand Action
    5, rue des Ecoles, 75005 Paris – Plan
    VO st Fr 14:00 16:00 18:00 20:00 22:00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *