2 juin 2005

Kill Bill: Vol. 1 (2003) de Quentin Tarantino

Kill Bill, volume 1 (2003) de Quentin Tarantino

Titre original : « Kill Bill: Vol. 1 »

Kill Bill, volume 1Elle :
Je n’accroche pas au cinéma de Tarantino que je trouve un peu surcoté par effet de mode. Je reconnais sa maîtrise de la mise en scène mais je n’aime pas les sujets qu’il aborde. Sa fascination pour la violence et le sang me rebute. Le seul film que j’ai bien aimé de lui était Jackie Brown.
Note : pas d'étoile

Lui :
Contrastant franchement avec son film précédent Jackie Brown, Tarantino choisit cette fois un scénario ultra-simple pour se concentrer sur la forme, cherchant notamment à esthétiser au maximum l’univers qu’il affectionne. On le sait, Tarentino est un grand amateur de bandes dessinées, de films de Kung-Fu et de série B. Je trouve un peu dommage que sa démarche semble (à mes yeux) se réduire à esthétiser les mille et une façons de couper un bras et de faire jaillir trois hectolitres de sang, le tout dans d’interminables scènes de combat. La construction est plus intéressante, souvent surprenante, mais globalement je n’accroche pas vraiment…
Note : 2 étoiles

Acteurs: Uma Thurman, Lucy Liu
Voir la fiche du film et la filmographie de Quentin Tarantino sur le site IMDB.

7 commentaires sur « Kill Bill: Vol. 1 (2003) de Quentin Tarantino »

  1. Je ne suis pas non plus un grand fan de ce film, mais nous pouvons, et même devons, reconnaître un génie à Tarantino, ce qu’il fait, il le fait bien.. Ce film n’a en effet d’autres buts que de l’esthétisation de la violence. Certains grands peintres ne souhaitent-ils pas uniquement nous transmettre un moment de beauté???

  2. Oui, c’est vrai que Tarantino a un talent que je me garderai bien de contester. Et je trouve d’autant plus dommage qu’il se limite (à mes yeux) à cette simple esthétisation.
    Personnellement, j’ai un peu mal à me focaliser uniquement sur l’esthétisme. J’aurais tendance à dire par exemple que la beauté ne prend son sens que par son pouvoir évocateur…

    Mais bon, sur un film comme Kill Bill, je me rends bien compte que je bloque surtout sur la quantité de violence et ma difficulté à me réfugier dans une certaine distanciation par rapport à elle.
    😉

  3. J’ai adoré kill bill 1, surtout la bande originale.
    Je l’ai acheté et j’ai été très déçue de ne pas trouver ma musique préférée du film, au moment où elle découvre tous les sabres exposés chez le japonais. Est ce que qqun pourrait me dire où la trouver?
    merci de me contacter

  4. J’ai beaucoup aimé les deux volets des « Kill Bill » pour ma part 🙂
    Une bonne histoire de vengeance bien racontée et bien filmée en plus 🙂

  5. kill bill est mon film preferé de tarantino ,un melange de kung fu est de film mexicain encore une fois c’est la musique qui donne l’esprit du film,je trouve caradine excelent ,c’est un point fort de tarantino ,trouver les acteurs parfait pour leurs roles et franchement uma thurman c’est surpassée dans sont role qui n’etait pas evident du tout pour une femme qui joué surtout les bimbo avant.

  6. Comme le dirait Bossuet (repris par Gainsbourg dans Anna), « qu’est ce autre que la vie des sens qu’un courant alternatif, qui va de l’appétit au dégoût et du dégoût à l’appétit »… il en est de même pour les films de Tarantino et la violence esthétisée qui s’y trouve : on est dégoûté par ce qui y est décrit, mais on est fasciné par le talent du réalisateur et de son imagination à la mettre en scène (dans un autre genre, Kitano aboutit à un résultat comparable). C’est beau et fascinant, on se dit qu’on n’y reviendra pas, mais on y revient quand même ! Death Proof est du même tonneau.

    Et la musique ! Rien à jeter dans les BO de Tarantino. Voire même des trouvailles hors norme comme Willy de Ville par exemple.

    Des chefs d’oeuvre odieux, à l’instar de Bacon, mais des chefs d’oeuvre tout de même. A regarder avec distance cependant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *