20 mai 2005

Le Convoyeur (2004) de Nicolas Boukhrief

Le ConvoyeurElle :
Peu de choses à dire sur ce thriller français assez glauque si ce n’est que je n’ai pas accroché. Une société de convoyage de fonds, une équipe de convoyeurs sous-payés avec de forts penchants pour la drogue ou l’alcool et parmi eux, un nouveau venu incarné par Albert Dupontel dont on ne sait presque rien si ce n’est qu’il est solitaire et épileptique. Le ressort du film se concentre sur cet homme énigmatique dont on découvrira trop lentement les différentes facettes. L’atmosphère cauchemardesque et les quelques scènes d’action ne suffisent pas à relancer l’intérêt. Les personnages ne sont pas très attachants et trop de temps morts ponctuent l’histoire.
Note : 2 étoiles

Lui :
Après un début un peu étonnant avec des faux airs de documentaire sur le dur métier de convoyeur de fonds, Nicolas Boukhrief parvient à créer une certaine atmosphère dans ce film, une atmosphère assez épaisse et mystérieuse car on se demande qui est vraiment le personnage principal, interprété par un taciturne et hermétique Albert Dupontel. Même après avoir eu l’explication à mi-film, ses motivations restent en partie mystérieuses et ne se dévoilent jamais totalement. Tout le film repose sur lui, sur les interrogatioons que l’on peut avoir à son sujet et cela fonctionne plutôt bien. Assez cru dans ses scènes d’action, c’est toutefois un assez bon polar français, servi par un excellent scénario.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Albert Dupontel, Jean Dujardin, François Berléand
Voir la fiche du film et la filmographie de Nicolas Boukhrief sur le site IMDB.

4 réflexions sur « Le Convoyeur (2004) de Nicolas Boukhrief »

  1. Des personnages assez caricaturaux je trouve mais un bon film tout de même.
    Comme je l’ai déjà dit sur un autre commentaire,Albert Dupontel est vraiment un bon acteur. 🙂

  2. Le contraire d’un film explicatif
    Boukhrief montre des situations et en particulier un type (interprété magistralement par Dupontel) dans des coànditions d’un réalisme absolu.

    Les interférences entre réalité et fantasmes peuvent dérouter.

    Un très bon film hors standards

  3. Moi qui n’aime pas le genre film d’action policier sombre à la française, je dois avouer que ce film ne m’a pas laissé indifférent. C’est comme si on recevait un upercut au ralenti, très étrange effet que ce film avec un Dupontel impressionnant comme habité par le rôle et on aurait difficilement vu un autre acteur que lui. Le plus fort c’est de montrer ce à quoi un être sensible est prêt à faire par désespoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *