6 mars 2005

L’ Esquive (2003) d’Abdel Kechiche

L'EsquiveElle :
Abdel Kechiche nous plonge brutalement dans un autre univers, coupé de tout où les adolescents ne communiquent qu’en criant ou en s’injuriant. Leur langage est incompréhensible tant il est haché. La violence des paroles traduit une grande colère qui s’extériorise en permanence. Nous sommes projetés sans ambages au cœur de cet univers d’un quartier de banlieue. Pendant un demi-heure, on se demande où on a atterri tant les échanges verbaux sont violents. Le seul rayon de soleil qui illumine les journées de ces ados est le théâtre. La pièce de Marivaux (Le Jeu de l’Amour et du Hasard) révèle que notre condition sociale d’origine nous colle à la peau et qu’il est très difficile d’en sortir. Le mélange des classes n’existe donc pas. Ce cinéma brut est parfois à la limite du supportable. C’est un constat amer et peu optimiste.
Note : 3 étoiles

Lui :
C’est un film assez étonnant, qui, dans un quartier de la bankieue parisienne, fait jouer à ses jeunes personnages des scènes de Marivaux pour montrer la difficulté de sortir de son milieu. En dehors de ces scènes, on voit une relation tenter de se tisser entre un garçon, utilisant (malgré lui) des méthodes presque mafieuses pour déclarer son amour à sa belle. Le parallèle et l’opposition sont assez brutaux mais assez efficaces. Le film est très réaliste, utilisant des plan très rapprochés sur les personnages dont les dialogues sont le plus souvent vraiment durs à suivre tant ils sont « réalistes ».
Note : 3 étoiles

Acteurs: Sara Forestier, Osman Elkharraz
Voir la fiche complète du film et la filmographie de Abdel Kechiche

Voir les autres films de Abdel Kechiche chroniqués sur ce blog…

4 commentaires sur « L’ Esquive (2003) d’Abdel Kechiche »

  1. bonjour.
    vous savez ce qui manque le cinema francais ?
    je vois qu’il faut metre un peut de temps entre le dialogue des acteur .
    et diminuer le song en ce qui concerne ( la cuisine les casseroles .les pats.ect).
    diminuer un peut la lumiere.car je vois que vous utilisez trop de projecteurs.
    et aussi d’eviter les scene de cuisine( a table.faire le menage ).
    en attendant je vous souhaite une bonne continuation.

  2. je l’ai vu au cinema avec le college et je l’ai trouvé très bien ce film rien à dire comparé a celui du précedent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *