Les Sentiments (2003) de Noémie Lvovsky

SentimentsElle :
Comédie assez convenue et sans grande surprise malgré le talent de Nathalie Baye, Isabelle Carré et à nouveau Jean-Pierre Bacri en quinquagénaire grincheux. Les réalisateurs manquent d’imagination pour lui faire jouer la même partition de film en film. Cette histoire d’amour entre deux couples voisins manque de profondeur et d’originalité. Les personnages sont trop survolés tels Melvin Poulpaud ou Nathalie Baye dont on ne sait rien. Les images sont léchées et Noémie Lvovsky utilise la couleur rouge pour les décors et vêtements pour symboliser cette passion amoureuse sans avenir. Une chorale loufoque est censée appuyer la force des sentiments mais elle finit par être agaçante. Le film manque d’homogénéité pour tenir la route et on finit par s’ennuyer un peu.
Note : 3 étoiles

Lui :
Si le film semble bien démarrer (sur des bases assez classiques toutefois), il s’enlise rapidement dans cette histoire d’amour entre voisins. On est loin des subtilités de Truffaut de La femme d’à côté, ici, il n’y a pas de surprises, tout est largement prévisible. Bacri ne semble pas du tout à son aise dans ce rôle de médecin (il est plus habitué à jouer les hypocondriaques…) alors qu’Isabelle Carré et Nathalie Baye font leur numéro de fofolle écervelée. Le récit est ponctué par les interventions d’une chorale, c’est presque le plus réussi dans le film…
Note : 2 étoiles

Acteurs: Nathalie Baye, Isabelle Carré, Jean-Pierre Bacri
Voir la fiche du film et la filmographie de Noémie Lvovsky sur le site IMDB.

Voir les autres films de Noémie Lvovsky chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *