26 décembre 2010

Charlot rentre tard (1916) de Charles Chaplin

Titre original : « One A.M. »

One A.M.Lui :
(Muet, 23 minutes) Un dandy rentre passablement éméché chez lui à 1 heure du matin. Il ne désire qu’une chose, aller se coucher, mais il a toutes les peines du monde à y parvenir : les objets de sa maison semblent se mettent en travers de son chemin… Charlot rentre tard est unique dans la carrière de Chaplin : c’est le seul film où il est seul face à la caméra (à part un chauffeur de taxi impassible au tout début). C’est une petite performance : tenir plus de 20 minutes seul, avec pour seuls partenaires des objets inanimés comme une table, des tapis, des peaux de bêtes (mais pas de singe empaillé comme sur l’affiche), un escalier, un lit pliant (1)… et ne jamais se répéter. Il n’y a aucune longueur ! Il fait preuve aussi de réels talents acrobatiques (même si l’escalier est visiblement en mousse, le dévaler sur le ventre, sur le dos, en roulade etc. n’est pas une chose facile). Il lui faut aussi une bonne dose d’inventivité car il n’y a que deux pièces en tout et les objets ne sont pas si nombreux (2). Charlot rentre tard est le quatrième film de la période Mutual, il avait à ce moment une liberté totale.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Charles Chaplin
Voir la fiche du film et la filmographie de Charles Chaplin sur le site IMDB.

Voir les autres films de Charles Chaplin chroniqués sur ce blog…

(1) Il s’agit plus exactement d’un « Murphy bed », c’est-à-dire un lit qui pivote pour se ranger verticalement dans un placard. Ce style de lit, assez populaire aux Etats-Unis, était assez nouveau à cette époque.
(2) A noter que Chaplin avait déjà un numéro de mondain ivre en 1912, alors qu’il était encore en Angleterre. C’est donc un rôle qu’il connaît bien.

Remarques :
Il semble que la durée était de 34 minutes à l’origine. Les versions restaurées dans les années quatre-vingt font 22 ou 24 minutes, ce qui fait tout de même une belle différence. David Shepard a édité une version plus complète avec 7 minutes en plus en 2006 dans le coffret « Chaplin Mutual Comedies – 90th Anniversary Edition ». Ce coffret ne semble pas avoir été édité en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *