20 décembre 2009

Ma vache et moi (1925) de Buster Keaton

Titre original : « Go West »

Ma vache et moi Elle :
(pas vu)

Lui :
Dans Go West, Buster Keaton cherche à atteindre une dimension mélodramatique plus forte, visant probablement à se rapprocher de Chaplin. Son personnage, nommé « friendless » (= sans ami), est un homme seul et sans emploi qui aboutit dans un ranch isolé. Il se lie d’amitié avec un vache, rejetée elle aussi à la fois par ses semblables et par les hommes. Il veut donc l’empêcher d’aller à l’abattoir. Jouant beaucoup sur l’ignorance et l’inaptitude de son personnage aux travaux de la ferme, Keaton ne parvient pas à aller au delà de la grande mélancolie qui lui est coutumière et au final son personnage est plutôt moins touchant que dans ses films précédents. Ma vache et moi De plus, le morceau de bravoure de la seconde moitié du film, le lâcher d’un gigantesque troupeau de vaches dans les rues de Los Angeles, ne tient pas toutes ses promesses : le troupeau ayant été très difficile à contrôler pendant le tournage, Keaton n’a pu faire ce qu’il avait vraiment en tête. Au final, Ma vache et moi est un ton en dessous de son niveau habituel. Il nous reste quelques images fortes tout de même, comme celle de Keaton et de sa vache, marchant seuls dans un paysage aride et plat.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Buster Keaton, Howard Truesdale, Kathleen Myers, Ray Thompson
Voir la fiche du film et la filmographie de Buster Keaton sur le site IMDB.

Voir les autres films de Buster Keaton chroniqués sur ce blog…

Homonyme :
Go West (Chercheurs d’or) de Edward Buzzell (1940) avec les Marx Brothers (et qui n’est pas, non plus, au niveau des meilleurs Marx Brothers). A noter que ce film comporte plusieurs clins d’oeil à Buster Keaton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *