25 août 2009

Deux soeurs pour un roi (2008) de Justin Chadwick

Titre original : « The other Boleyn girl »

Deux soeurs pour un roiElle :
(pas vu)

Lui :
Le règne du roi d’Angleterre Henri VIII constitue depuis toujours un riche creuset pour la littérature et le cinéma. Deux sœurs pour un roi est l’adaptation d’une série de romans « Les Tudors » dans lequel l’auteur Philippa Gregory n’hésite à donner des coups de pouce à l’Histoire pour pimenter son récit. Cinématographiquement, cette prétendue compétition entre Anne Boleyn et sa sœur Mary permet de mettre deux grandes stars face à face et de faire froufrouter tout ce petit monde dans des costumes (superbes ceci dit) de l’époque. Dès les premières minutes, Deux sœurs pour un Roi montre tous les atours du film historique à grand spectacle, avec moult mouvements de camera et musique épique très présente. Les personnages sont très typés pour relever l’intrigue et créer des oppositions marquantes. Malgré une assez belle prestation de Natalie Portman, plutôt convaincante de son rôle d’intriguante, Deux soeurs pour un Roi se présente donc comme un film particulièrement formaté.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Natalie Portman, Scarlett Johansson, Eric Bana, Kristin Scott Thomas, David Morrissey
Voir la fiche du film et la filmographie de Justin Chadwick sur le site IMDB.

4 commentaires sur « Deux soeurs pour un roi (2008) de Justin Chadwick »

  1. Je n’ai pas vu le film, mais j’ai beaucoup aime le livre. Coup de pouce a l’histoire ou pas, le roman arrive a decrire tres bien une epoque ou les femmes etaient surtout instrument – et quand elles refuseaient ce second role, elles perissaient en sorcieres.

  2. La série reprend l’histoire du roi Henri VIII, comme un nombre impressionnant de fictions diverses.

    Le film n’a rien de bien original, comme vous le faites remarquer, mais il a en effet le mérite de présenter une très belle reconstitution de la cour du Roi à l’époque.

    A noter: David Morrissey (acteur trop peu méconnu en France à mon humble avis !) dans le rôle de Norfolk, déplaisant à souhait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *