12 avril 2009

La vie criminelle d’Archibald de la Cruz (1955) de Luis Buñuel

Titre original : « Ensayo de un crimen »

La vie criminelle d'Archibald de la CruzElle :
(pas vu)

Lui :
A la suite d’un épisode dramatique de son enfance, un homme est persuadé que la possession d’une boîte à musique lui donne le pouvoir de tuer par la pensée. Il exerce ce pouvoir sur les femmes qu’il désire. La Vie Criminelle d’Archibald de la Cruz est ainsi un film d’humour noir centré sur la culpabilité par intention. Archibald de la Cruz est un personnage dont les pulsions morbides et sexuelles se mélangent sans grande confusion dans son esprit. Il a beau être un criminel en puissance, le commissaire de police refuse sa culpabilité : « la pensée n’est pas délinquante ». Chaque de ses victimes symbolise un pilier de la société mexicaine : l’éducation, la religion, la bourgeoise oisive, l’hypocrisie. Ces femmes vivent par dépendance ; le désir d’émancipation de Buñuel se manifeste d’ailleurs en laissant intacte la seule femme qui se prend vraiment en charge et décide de son destin. La Vie Criminelle d’Archibald de la Cruz reprend la structure et certains codes du film noir, sans s’y conformer totalement. Au final, le film est assez amusant, original et assez mordant.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Ernesto Alonso, Miroslava Stern, Rita Macedo, Ariadna Welter
Voir la fiche du film et la filmographie de Luis Buñuel sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Luis Buñuel chroniqués sur ce blog…

Remarque :
Dans son autobiographie, Mon dernier soupir, Luis Buñuel évoque à propos de ce film et de son prédécesseur (Le Rio de la mort) un aspect particulier de la civilisation mexicaine de cette époque : la fascination pour les armes à feu et leur banalisation. Il raconte que des meurtres peuvent être couramment commis pour des raisons bénignes ou parfois sans raison. Tout le monde porte une arme qui est l’instrument machiste par excellence. Il faut donc aussi replacer le film dans ce contexte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *