18 décembre 2007

Il bidone (1955) de Federico Fellini

Il BidoneElle :
En bref (*) : Après une première partie de film qui m’a paru un peu confuse (et assez bruyante!), Il Bidone montre la lente prise de conscience d’un petit escroc de ses malversations aux dépens de pauvres gens. Fellini montre, là encore, qu’il croit profondément en la nature humaine.
Note : 3 étoiles

Lui :
En bref (*) : Cette peinture néoréaliste d’escrocs minables et plutôt méprisables peut certainement être vue comme une profonde critique de la société italienne, mais ce ne fut hélas pas mon cas.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Broderick Crawford, Giulietta Masina, Richard Basehart
Voir la fiche du film et la filmographie de Federico Fellini sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Federico Fellini chroniqués sur ce blog…

(*) Les commentaires de la rubrique “en bref” datent des tous premiers mois où nous avons commencé à noter nos impressions sur les films que nous regardions : ils étaient effectivement très brefs.

Une réflexion sur « Il bidone (1955) de Federico Fellini »

  1. Sans conteste le film le plus noir de Fellini. Une oeuvre forte et bouleversante mais qui ne laisse aucun espoir au contraire des autres films de l’auteur durant la même période. Car le personnage d’Augusto qui fait parie de la petite bande d’escrocs qui monte des « bidons » déguisés en prêtres pour tromper des paysans encore plus pauvre qu’eux, utilise la sorte d’illumination repentante qu’il éprouve en contemplant le pied-bot d’une de ses dernières victime pour tenter de tromper ses camarades et garder l’argent pour lui seul en simulant l’attendrissement. Sa dernière duperie découverte sa fin sera tragique, abandonné des hommes et des Dieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *