6 septembre 2007

Les virtuoses (1996) de Mark Herman

Titre original : Brassed Off

Les virtuosesElle :
Beau film émouvant sur la fermeture des mines en Grande-Bretagne. Cette transition est douloureuse pour les mineurs qui défendent leur outil de travail malgré sa dangerosité pour leur santé. La fanfare est le lien social et solidaire entre ces familles éprouvées qui sans elle ne parviendraient pas à surmonter leur désespoir.
Note : 5 étoiles

Lui :
Les Virtuoses apparaît comme étant une réussite dans le cinéma social anglais : on sent bien que le propos réel du réalisateur est de transcrire la détresse d’une ville minière condamnée à mourir, mais il utilise une histoire parallèle, cette fanfare qui semble être hors du temps mais qui se fera rattraper par le réel. Le tour de force de Mark Herman est de parvenir à traiter un sujet terriblement sombre et grave de manière presque joyeuse et pleine de vie. Pour ce faire, il est épaulé par une équipe d’acteurs qui apportent une authenticité, une chaleur, une humanité que l’on ne rencontre que rarement dans le cinéma. L’histoire est touchante, originale et le message est fort et clair. Les Virtuoses est un film enthousiasmant.
Note : 5 étoiles

Acteurs: Pete Postlethwaite, Tara Fitzgerald, Ewan McGregor, Stephen Tompkinson, Jim Carter, Philip Jackson
Voir la fiche du film et la filmographie de Mark Herman sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Mark Herman chroniqués sur ce blog…

2 commentaires sur « Les virtuoses (1996) de Mark Herman »

  1. Ou comment des mineurs touchant le fond des désespoirs finissent néanmoins par offrir un concert à l’Albert Hall de Londres.
    Les « Prom’s » du monde ouvrier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *