5 avril 2007

Douches froides (2005) de Antony Cordier

Douches froidesElle :
Il faut noter la mise en scène sobre et sans clichés ainsi que la bonne interprétation des acteurs pour ce premier film. En revanche, le scénario m’a semblé plus vide et distendu. Certes, il s’agit d’un amour blessé, de la découverte de la relation érotique à trois par des adolescents, d’une certaine peinture sociale du milieu ouvrier et bourgeois. Il aurait fallu cerner et approfondir davantage le sujet car par moments, on ressent de grands blancs.
Note : 2 étoiles

Lui :
Ce premier film d’Antony Cordier parvient bien à mêler rudesse et sensualité dans ce portrait d’un adolescent judoka. Mais c’est tout. Et c’est un peu là le problème car très rapidement on se détache et on s’ennuie, l’histoire manquant d’étoffe pour nous y intégrer. C’est d’autant plus dommage que l’interprétation est convaincante et que le jeune réalisateur montre un talent certain, même s’il appuie un peu trop sur certaines pédales.
Note : 2 étoiles

Acteurs: Johan Libéreau, Salomé Stévenin, Florence Thomassin , Jean-Philippe Écoffey
Voir la fiche du film et la filmographie de Antony Cordier sur le site imdb.com.

Une réflexion sur « Douches froides (2005) de Antony Cordier »

  1. Si vous trouvez « qu’on se détache et qu’on s’ennuie » à DOUCHES FROIDES alors que vous jugez que FAUTEUIL D’ORCHESTRE « se laisse voir sans déplaisir »… eh ben on ne peut plus rien pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *