31 mars 2007

The constant gardener (2005) de Fernando Meirelles

Autre titre français  : « La constance du jardinier »

The constant gardenerElle :
J’ai moyennement aimé cette adaptation du livre de John Le Carré que j’avais lu avec grand intérêt. L’élucidation de la disparition de Tessa liée à l’utilisation de cobayes africains pour tester les médicaments est un jeu de piste dangereux à parcourir par un mari prêt à tout pour comprendre le passé opaque de sa femme. Fernando Meirelles filme avec authenticité et beauté les habitants, les paysages, les bidonvilles et villages du Kenya. Cependant, pour faire valoir ce réseau de complicités obscures, il a tendance à abuser d’effets de flou, d’une caméra très mobile, d’un montage haché surtout la deuxième partie. Non seulement, cela ne fait pas monter la tension mais cela nuit à l’intérêt que l’on porte à l’élucidation de ces meurtres. La troisième partie est meilleure car plus émouvante et efficace.
Note : 3 étoiles

Lui :
Autant le scénario est intéressant sur le fond et son déroulement bien maîtrisé, autant la forme choisie par Fernando Meirelles est excessive dans ses effets et finit par nous détourner de l’histoire. Ces inutiles effets de camera sont seulement occasionnels au début du film mais deviennent franchement envahissants en son milieu, au point d’en devenir assez ridicules. C’est dommage car le scénario en lui-même est bien adapté, à ceci près que l’on doit assimiler un peu rapidement qui est qui dans cette affaire. Même si l’on sait qu’il s’agit d’un roman, le fond de l’histoire fait froid dans le dos.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Ralph Fiennes, Rachel Weisz, Hubert Koundé, Danny Huston
Voir la fiche du film et la filmographie de Fernando Meirelles sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Fernando Meirelles chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *