2 décembre 2006

Subway (1985) de Luc Besson

SubwayElle :
Ce qui paraissait novateur et rafraîchissant dans ce film en 1985 comme la forte présence de la musique, des looks de personnages originaux et marginaux, des décors de métro inattendus, fait un peu pacotille et racoleur 20 ans plus tard. La forme prend le pas sur le fond du scénario. Les tête-à-tête entre Christophe Lambert et Adjani sont assez ennuyeux et stériles. Seules les scènes avec Galabru et Bacri tiennent la longueur. Malgré ces critiques, Besson a eu le mérite de dépoussiérer le cinéma français avec des idées simples et émotionnelles.
Note : 2 étoiles

Lui :
Vu avec du recul, ce film que j’avais beaucoup aimé à l’époque montre un peu plus ses limites. Il me paraît maintenant assez racoleur, un peu puéril. Néanmoins il n’a pas perdu certaines de ses qualités. Il faut saluer la maîtrise de Luc Besson, qui réalisa ce film à 25 ans, et ses aspects novateurs notamment l’utilisation de la musique d’Eric Serra. Enfin, il met en scène les couloirs, les soubassements du métro parisien, d’une façon admirable. Christophe Lambert semble beaucoup s’identifier au personnage principal.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Isabelle Adjani, Christopher Lambert, Richard Bohringer, Michel Galabru, Jean-Hugues Anglade, Jean Bouise, Jean-Pierre Bacri, Jean Reno
Voir la fiche du film et la filmographie de Luc Besson sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Luc Besson chroniqués sur ce blog…

4 réflexions sur « Subway (1985) de Luc Besson »

  1. Dire quand même qu’Isabelle Adjani retrouve pour la dernière fois un rôle d’emmerdeuse moderne avant de s’échapper vers le passé comme elle l’a fait dans ses films suivants. Quel plaisir de l’entendre parler vulgairement et envoyer valser ce fameux dîner bourgeois… même si Besson n’est pas Japrisot et que le personnage d’Eliane, de l’Eté meurtrier » est déjà loin.

  2. C’est vrai que le film a tout de même pris un p’tit coup de vieux.
    Bien aimé ce film n’empèche mais je préfère rester sur le souvenir que j’en ai eu je crois.

  3. Ce film est d’un ennui mortel. Luc Besson nous prouvait déja qu’il était un des plus mauvais réalistaurs Français…et cela ne s’est pas arrangé depuis. Quand aux films qu’il à produit, c’est pire…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *