28 octobre 2006

Les forbans de la nuit (1950) de Jules Dassin

Titre original : « Night and the city »

Les forbans de la nuitElle :
Revoir ce film noir mythique m’a plutôt déçu car le scénario sur les rivalités entre clubs de boxe ne m’a pas beaucoup intéressée. Certes, Richard Widmark interprète admirablement cet homme cynique constamment sur le film du rasoir. L’image, l’éclairage et les cadrages inquiétants sont également particulièrement réussis et beaux. La fuite éperdue et vaine de Richard Widmark est filmée de façon magistrale sur un fond musical jazz presque moderne.
Note : 2 étoiles

Lui :
Considéré à juste titre comme un classique du film noir, Night and the City a conservé tout son attrait après 50 ans. Jules Dassin filme merveilleusement le Londres de la nuit avec ses clubs un peu louches. La photographie est superbe. Malgré tous ses défauts (menteur, tricheur, voleur, etc…), son héros parvient à attirer notre sympathie : obnubilé par son idée de la réussite, il ne sait que plonger dans des mauvais plans, prêt à toutes les bassesses. Widmark interprète à merveille ce personnage en intensifiant son côté anxieux. Gene Tierney n’a qu’un tout petit rôle, presque anecdotique. Certes, la fin est un peu longue mais Les Forbans de la Nuit reste parmi les plus remarquables du genre.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Richard Widmark, Googie Withers, Gene Tierney, Hugh Marlowe, Francis L. Sullivan
Voir la fiche du film et la filmographie de Jules Dassin sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Jules Dassin chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *