31 mai 2006

Mon petit doigt m’a dit… (2005) de Pascal Thomas

Mon petit doigt m'a dit... Elle :
Malgré le talent de Catherine Frot et d’André Dussollier, je ne suis pas parvenue à aller jusqu’au bout de cette fantaisie policière adaptée d’un roman d’Agatha Christie. Le mélange de burlesque à l’intrigue finit par agacer et nuit au suspense de l’histoire. On finit par s’ennuyer profondément.
Note : pas d'étoile

Lui :
Dans Mon petit doigt m’a dit, Pascal Thomas est parvenu à bien rendre ce subtil mélange d’intrigue et de dérision que l’on peut trouver dans certains romans policiers anglais, ceux d’Agatha Christie en l’occurrence, le tout saupoudré de ce petit côté désuet qui place l’ensemble un peu hors du temps (un petit côté “Club des 5″). Les aspects éventuellement un peu sordides de l’intrigue policière sont ainsi parfaitement contrebalancés par une série continuelle de petites touches d’humour, au premier rang desquelles se trouve le métier, totalement improbable, de Dussollier qui évolue dans un monde militaire assez croquignolesque. Comme d’habitude, Catherine Frot excelle dans son rôle de femme gentiment farfelue. L’ensemble donne un film léger, assez hors normes, mais vraiment plaisant. Un vrai et bon divertissement.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Catherine Frot, André Dussollier, Geneviève Bujold, Laurent Terzieff, Valérie Kaprisky
Voir la fiche du film et la filmographie de Pascal Thomas sur le site IMDB.

Voir les autres films de Pascal Thomas chroniqués sur ce blog…

Note : Le roman d’Agatha Christie « By the pricking of my thumbs » a été également adapté pour la télévision anglaise en 2006, une version qui semble avoir été peu appréciée.

2e note : Intrigué par le titre anglais du roman (« By the pricking of my thumbs », littéralement « Par le fourmillement de mes pouces »), j’en ai recherché la signification…
Cela vient de Macbeth :
By the pricking of my thumbs,
Something wicked this way comes.

Shakespeare fait référence à une croyance remontant à l’époque romaine qui disait qu’un fourmillement dans le pouce gauche était l’un des indices annonciateurs de l’influence du Mal.

3 commentaires sur « Mon petit doigt m’a dit… (2005) de Pascal Thomas »

  1. Suis en quête de très bons polars…..sélection ou pas, j’ai cherché mais n’ai pas trouvé…merci, d’avance.

  2. Le problème est qu’il n’est pas facile à une question comme celle-là…

    A mon humble avis, les meilleurs films noirs sont à rechercher dans les années 40 (Le faucon maltais, Le grand sommeil, Laura, Le facteur sonne toujours 2 fois, La dame de Shanghai, Le dahlia bleu, Pendez-moi haut et court, les amants de la nuit, Adieu ma jolie, Quand la ville dort, Réglement de compte, etc… etc…) De manière plus large, il faut bien entendu ajouter les films de Hitchcock, de Melville pour la France, etc…

    Il est d’ailleurs un peu dommage qu’il y ait aujourd’hui moins de films policiers, notamment « de série B » : maintenant, on fait des thrillers (avec la dose d’hémoglobine qui va avec).
    Ceci dit, il y a de grands films policiers actuels, ou plutôt des films dans le genre « film d’enquête » : Traffic, Arrete-moi si tu peux, …

    Et « Mon petit doigt m’a dit… » est très bien, même si comme on peux le voir ci-dessus, les avis peuvent être partagés. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *