23 mars 2006

Le chant de la fidèle Chunhyang (2000) de Im Kwon-taek

Titre original : « Chunhyang »

Le chant de   la fidèle Chunhyang Elle :
Abandon rapide : je n’arrive pas à me faire à la présence quasi-permanente de ce chant si particulier.
Note : pas d'étoile

Lui :
Le chant de la fidèle Chunhyang est un film sans doute plus remarquable sur la forme que sur le fond. La forme, c’est le pansori, art lyrique coréen où un chanteur psalmodie longuement une histoire avec une percussion comme seul accompagnement. Cette forme est normalement assez hermétique pour nous, occidentaux, mais, et c’est peut-être le plus remarquable dans le film, le réalisateur parvient à nous envoûter et à nous passionner pour cette histoire somme toute assez banale d’amour contrarié. La mise en scène est remarquable de douceur et d’élégance, tout en dégageant une force certaine. Les images sont tout aussi élégantes, avec un beau travail sur les couleurs. Par delà l’histoire, c’est aussi une vision du fonctionnement social de la Corée du XVIIIe siècle que nous offre ce film remarquable.
Note : 5 étoiles

Acteurs: Lee Hyo-jeong, Cho Seung-woo
Voir la fiche du film et la filmographie de Im Kwon-taek sur le site IMDB.

2 commentaires sur « Le chant de la fidèle Chunhyang (2000) de Im Kwon-taek »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *